Home / ACTUS / A LA UNE / 1ère édition MEGARA Challenge – TUNISIA 2017

1ère édition MEGARA Challenge – TUNISIA 2017

Tunisie-Tribune (Mégara) – L’histoire de la ville remonte à l’époque punique où son premier noyau appartient au quartier de Mégara, faubourg de la cité punique de Carthage. Dans Salammbô, Gustave Flaubert y fait se dérouler un festin offert par Hamilcar Barca à ses soldats. En raison de son nom — Marsa ou Mers désignant un port ou un mouillage — , des archéologues ont cru pouvoir y situer les ports puniques de Carthage. Mais, si la baie de La Marsa a parfois servi de mouillage, comme en 1856 pour le débarquement des troupes tunisiennes envoyées par Sadok Bey en Crimée, rien n’est encore venu confirmer l’existence d’un port à cet emplacement. La Marsa est habitée par des agriculteurs et recherchée par les notables citadins tunisois. La localité connaît alors un essor rapide au xixe siècle et à l’aube du xxe siècle, quelques dignitaires et riches choisissant la cité pour élever de luxueuses résidences de style arabo-musulman et italianisant au milieu des vergers et jardins ou même pour acquérir des demeures de notables étrangers résidant en Tunisie.

On peut citer le palais Bouattour qui devient Saniet Ben Achour, le Borj El Bahri, Saniet Zaouche et Saniet Bouhageb. Centre du pouvoir pendant une partie de l’année, la ville attire vite ambassades et consulats dans le centre ou le long de la côte en direction de Gammarth, certaines bénéficiant de demeures beylicales délaissées comme les représentants français et britanniques.

Ainsi, la présence de hautes personnalités tunisiennes et étrangères contribue à l’essor de la localité. Henri Dunant, fondateur de la Croix-Rouge en visite en Tunisie en 1858, décrit la localité dans sa Notice sur la régence de Tunis :

« Lorsqu’un étranger arrive à La Marse, tout lui annonce et lui fait sentir qu’il approche de la résidence d’un souverain d’Orient. L’animation règne aux abords du palais : ce sont les carrosses des grands de la cour, traînés par des chevaux ou des mules de prix, et conduits par des nègres à la livrée orientale ; ce sont des officiers, les généraux à cheval, les serviteurs du prince ou des Maures en grand costume ; les consuls européens dans leurs voitures ; les étrangers, les voyageurs, sans compter les caravanes d’Arabes, de Maltais, de Juifs ; ou des chameaux, des muletiers et des attelages de toute espèce et de toute sorte, qui vont et viennent de Tunis à La Marsa. »
Le 8 juin 1883, c’est dans cette ville que sont signées les conventions de la Marsa qui renforcent le contrôle des autorités françaises sur le jeune protectorat. Elle est érigée en municipalité en 1912.

Présentation du MEGARA Challenge Inter-Communes

  • Le MEGARA challenge rassemble des élus, des Medias, des ONG, des experts du secteur Privé Nationaux et Internationaux, des associations et des citoyens en proposant des thèmes Majeurs à la problématiques de l’environnement et du développement durable.
  • Le Megara challenge est une compétition Inter-Communes Tunisiennes, Maroc, Egypte, France, Belgique, Turquie, Italie, Chine, Korea de l’ Algérie et autres pays Africains et Asiatiques pour mettre en valeur les meilleures actions de sensibilisation et d’innovations technologiques en produits et services dans la protection de l’environnement et le développement durable.
  • Des conférences / débats animés par des experts Internationaux, les entreprises partenaires, des institutionnels, des Elus sur les défis relatifs aux secteurs de l’environnement et de l’économie circulaire.
  • 3 jours de partage et d’échanges d’expériences, les Communes lauréates désignées par le Jury reçoivent les MEGARA d’or, d’argent et de Bronze.

Secteurs Challenge MEGARA TUNISIA

Sur quoi porte cet Evènement ?

  • Ville ouverte

– Transparence administrative, données ouvertes

  • Inclusion numérique

– Engagement citoyen, participation civique, partage de la fracture numérique.

  • Ville intelligente  innovante

– Les innovations utilisant les TIC dans le développement urbain en matière de sécurité, de catastrophe, de transport, de déchets, d’environnement, d’énergie, de bien-être et de culture.

  • Ville durable

– Répondre aux objectifs de développement durable, Impact sur la durabilité

  • e-Gouvernement et service

– Qualité, efficacité des services publics.

  • Ville coopérative

– Intégration interne / externe de la ville, approche globale du gouvernement, Ville-à-Ville, Relations interministérielles, Central vs Local, etc.

Check Also

L’ »Africa Blockchain Summit » se tiendra en mai 2018 en Tunisie

Tunisie-Tribune - L’"Africa Blockchain Summit" se tiendra à Tunis en mai 2018 et portera sur la thématique de la technologie des registres distribués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.