Feu Habib Bourguiba vient de se voir attribué, à titre posthume, le « Prix Mandela du Combattant suprême 2017 » (+vidéo)

0
  • Ce prestigieux prix a été décerné à Habib Bourguiba en reconnaissance à sa vision de la paix mondiale et de son action pionnière en faveur d’une Tunisie souveraine et moderne …

Tunisie-Tribune (Habib Bourguiba) – Père de la nation tunisienne moderne qu’il a dirigé pendant une trentaine d’années, feu Habib Bourguiba, l’ardent « combattant suprême », passé à la postérité pour sa lutte pour l’indépendance et la modernisation de la Tunisie, vient d’être distingué à titre posthume, dix-sept ans après sa mort, par le prix Mandela du Combattant suprême 2017.

L’annonce a été faite dans un communiqué publié par le directeur de l’Institut Mandela, Paul Kananura.

Ce prix prestigieux lui a été décerné « en reconnaissance de sa vision de la paix mondiale et de son action pionnière en faveur d’une Tunisie souveraine et moderne et en faveur de la libération de l’Afrique », ainsi que le précise le communiqué de presse de l’Institut Mandela publié jeudi.

Entré dans l’histoire pour avoir su mettre la Tunisie sur les rails du développement, des réformes sociétales et de l’émancipation des femmes, grâce à un statut parmi les plus avancés du monde arabe, feu Habib Bourguiba, le défunt président tunisien s’était illustré à la tête du mouvement de libération nationale qui a évincé le protectorat français du pays, avant d’être propulsé aux plus hautes destinées.

L’ère Bourguiba a fait de la Tunisie une exception dans le monde arabe, le pays du jasmin se distinguant alors par un arsenal juridique progressiste qui constitua une avancée notable notamment pour les droits des femmes. Le Code du statut personnel a aboli la polygamie, instauré le divorce selon une procédure judiciaire, et favorisé une certaine égalité entre les hommes et les femmes.

  • Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir ce président visionnaire à travers l’entretien qu’il accorda, en juin 1972, à la télévision française, à l’occasion de son escale officielle à Paris :

 Voici la liste des détenteurs du prix Mandela :
  • Prix Mandela de la Paix: John Pombe Joseph Magufuli, président de la Tanzanie.
  • Prix Mandela de la Démocratie: Uhuru Kenyatta, président du Kenya.
  • Prix Mandela de la Sécurité: Idriss Déby Itno, président du Tchad.
  • Prix Mandela du Courage: Pierre Nkurunziza, président du Burundi.
  • Prix Mandela de l’Émergence: Haile Mariam Dessalegn, Premier ministre d’Éthiopie.
  • Prix Mandela de la Gouvernance: Pravind Kumar Jugnauth, Premier ministre de l’île Maurice.
  • Prix Mandela Unbutu: Suzanne Jambo, présidente/fondatrice de STEPS Soudan du sud, pour son combat pour la démocratie, la justice et les droits de l’Homme.
  • Prix Mandela de l’Audace: Cour suprême du Kenya et aux forces de défenses du Zimbabwe.
  • Prix Mandela du Panafricanisme: Joomaay Ndongo Faye, Coordonnateur adjoint de l’IPIC (Harrambee Pan African Federal Africa).
  • Prix Mandela de la Science: Mohamed Harakat, Professeur à l’Université Mohammed V de Rabat.
  • Prix Mandela de la littérature: Kakou Ernest Tigori, écrivain, pour sa nouvelle “Le Souverain noir”.
  • Prix Mandela du leadership féminin : Jacqueline Amongin, député ougandaise.
  • Prix Mandela du meilleur entrepreneur: Mbagnick Diop, président du mouvement des entrepreneurs sénégalais.
  • Prix Mandela du meilleur Athlète: Marie-Josée Ta Lou.
  • Prix Mandela du meilleur Journaliste: Nima Elbagir, journaliste de la CNN.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here