54ème édition du Festival International de Carthage : Soirée de l’artiste Mejda Roumi

0

Tunisie-Tribune (Mejda Roumi) – Elle n’est pas une artiste de circonstance à Carthage. Son histoire avec la Tunisie et avec ce Festival prestigieux est exceptionnelle. Elle a commencé son parcours extraordinaire  alors qu’elle était toute jeune rêvant de réaliser son vœu de devenir un jour une star de la chanson arabe. Carthage lui a offert la   grande opportunité d’exaucer son rêve en la consacrant une reine au royaume de la chanson. Mejda Roumi en est reconnaissante et ne rate aucune occasion pour le rappeler avec de douces  perles en guise de larmes d’émotion où en embrassant le drapeau national devant un public fasciné comme elle l’a fait mercredi 15 aout 2018 sur la scène du théâtre romain de Carthage lors de sa soirée programmée dans le cadre de la 54ème édition du Festival International de Carthage.

Mejda Roumi a  réussi à attirer un large public venu de plusieurs régions tunisiennes s’émerveiller par la beauté d’une voix  parfaite. Au début de sa soirée elle a déclaré à ses fans qu’elle leur chantera quatre nouvelles chansons outre les titres célèbres qui ont fait sa notoriété. Et fidèle à elle-même Mejda a tenu à sa promesse en présentant les nouveaux titres « Ya Bladi », « Horriya », «La tasaal» et  « Milli » puisée dans le patrimoine libanais.

Mejda Roumi a relayé les chansons les plus émouvantes et les plus connues de son riche et célèbre répertoire dont « Aynaki layali Sayfiyya », « Am Yasalouni », «Ismaa Kalbi», «la Taghdibi», « Khodni Habibi », «Aslama», en révérence à la Tunisie et à son peuple.

Mejda Roumi a également interprété la célèbre chanson « Itazalt Al Gharam » accompagnée par le public transformé ce soir en chorale. Elle a par ailleurs chanté « Matrahak Bialbi » ainsi que « Kalimat » de Nizar Kabani qui a voyagé partout à travers le monde arabe.

Mejda Roumi a surpris le public de Carthage par un bouquet de chansons puisées dans le répertoire musical tunisien en chantant les éternelles de Saliha « Ah Ya Khlila » et « Khali Baddalni » avec son style distingué et sa voix de velours tout en préservant l’âme de ses chansons authentiques.

La soirée de Mejda Roumi au Théâtre romain de Carthage aura été l’une des plus grandes soirées de la 54ème édition du Festival International de Carthage et l’une des plus importante pour Mejda Roumi qui a été surprise  par l’affluence record du public et sa qualité remarquable.

Rappelons que le prochain rendez-vous du Festival International de Carthage sera le 17 aout 2018 à 22h00 avec le spectacle de clôture de la 54ème édition de ce festival avec au programme ’24 parfums » de Maohamed Ali Kammoun un spectacle musical de haut niveau avec la participation de plusieurs artistes et chanteurs des régions et l’Orchestre du Théâtre de l’Opéra de Tunis sous la conduite du maestro Mohamed Bouslama.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here