Les grandes lignes du budget de l’État et de la loi de Finances 2019

0

Tunisie-Tribune ( loi de Finances 2019 ) – Nous aurions pu jeter l’éponge” a expliqué le chef du gouvernement. “Mais, ce n’était pas notre philosophie, notre vision« 

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a présidé, vendredi 14 septembre 2018, la cérémonie d’ouverture de la Conférence nationale sur les orientations économiques et sociales de la loi de Finances 2019, tenu au Palais des Congrès.

Lors de son allocution, le chef du gouvernement a affirmé que les politiques adoptées par son gouvernement ont permis d’obtenir des résultats jugés “positifs mais qu’on peut améliorer”.

Cependant selon lui, cela n’est pas suffisant: “Le gouvernement n’a pas trouvé l’appui politique nécessaire pour avancer sur certains dossiers” a-t-il estimé avant d’ajouter que “les conflits politiques périphériques ont eu un impact sur le travail du gouvernement (…) en le tirant vers le bas et ont retardé les réformes”.

Nous aurions pu jeter l’éponge” a expliqué le chef du gouvernement. “Mais, ce n’était pas notre philosophie, notre vision (…) il n’est pas possible de ne pas assumer nos responsabilités alors que le pays est en pleine saison touristique et a besoin de financements en urgence” a ajouté Youssef Chahed notant que lui et son équipe présenteront le projet de loi de Finances dans quelques semaines.

“Ni moi, ni mon équipe, ne tenons aux postes. Nous considérons qu’occuper un poste, c’est assumer avant toute chose une responsabilité. Nous sommes des gens responsables qui pensons avant tout à la Tunisie et à ses intérêts” a-t-il clarifié.

Les mesures fiscales

Parmi le contenu de ce projet de loi de Finances, une bonne nouvelle: “J’ai donné des ordres clairs pour qu’il n’y ait pas de nouvelles taxes ni sur les entreprises, ni sur les personnes” a-t-il déclaré.

Avec la loi de Finances 2017 et 2018, nous étions obligés de prendre des mesures pour combler les écarts importants dans les finances publiques (…) mais cela n’est pas suffisant (…) Aujourd’hui nous avons besoin de mesures fiscales qui viennent en aide aux entreprises, et qui limitent l’économie parallèle” afin d’encourager l’investissement a-t-il affirmé.

Cette loi de finances 2019 continuera d’encourager la création d’emplois “via l’exemption de l’impôt sur le revenu ou sur les entreprises pour une période de 4 ans pour les nouvelles entreprises”.

Nous allons aussi revoir les taux d’imposition sur les entreprises dans le but d’augmenter la compétitivité des entreprises exerçant en Tunisie” afin de garder la Tunisie comme une “destination attractive pour les investisseurs”.

Nous voulons une fiscalité au service de la croissance, qui permet d’améliorer la compétitivité et qui ramène le plus possible le secteur informel dans le secteur formel” a expliqué Youssef Chahed.

Aider les PME

Parmi les propositions du gouvernement dans le projet de la loi de Finances 2019 se trouve une “baisse de 2 points du TMM pour les petites et moyennes entreprises” a annoncé le chef du gouvernement.

Ces entreprises ont beaucoup souffert de la hausse du TMM, ce qui a entrainé une hausse de leur dette et a rendu plus difficile le financement de nouveaux investissements”.

Lancer les Partenariats publics-privés

La mise en place des partenariats publics-privé (PPP) est aussi à l’ordre du jour. Cela permettra de “renforcer les investissements publics” a affirmé le chef du gouvernement.

33 projets seront présentés lors d’une conférence internationale pour un montant total d’investissements estimé à 13 milliard de dinars et qui toucheront presque toutes les régions” a-t-il expliqué.

Développer le commerce électronique

La Tunisie développera également le commerce électronique à travers la mise en place “d’un régime fiscal spécifique préférentiel qui permettra de développer le secteur mais aussi d’engager le processus de decashing”.

Le développement régional

Il a été décidé d’augmenter le budget au profit des Projets Régionaux de Développement” a annoncé le chef du gouvernement et ce afin d’aider au développement des régions intérieures qui souffrent “de pauvreté et de chômage”.

Le développement local

“Nous avons mis en place un programme sur 4 ans, au profit des municipalités (…) qui permettra de faciliter la migration des agents de l’administration centrale vers les municipalités en leur offrant des avantages financiers mais aussi en créant une forme de bourse d’emplois au profit des municipalités”.

Renforcer l’aide aux porteurs de projets

Louant les compétences et les idées de projets de la part de nombreux jeunes dans les régions intérieures du pays, le chef du gouvernement a tout même ciblé quelques obstacles majeurs que rencontrent ces jeunes, notamment au niveau de l’autofinancement. “C’est pourquoi l’État leur fournira cet autofinancement. Nous avons consacré 50 millions de dinars pour aider les porteurs de projets dans le PLF 2019”.

Des mesures en faveurs du pouvoir d’achat des Tunisiens

Affirmant que la Tunisie est “une démocratie sociale” basée sur “la solidarité”, le chef du gouvernement a affirmé que de nombreuses mesures seront prises au profit des plus démunis mais également en faveur du pouvoir d’achat de la classe moyenne.

Il cite par exemple le cas des “voitures populaires qui ne le sont plus et dont les prix ont atteint des sommets”: “Il y a une volonté d’aller vers la baisse des prix de ces voitures pour qu’elles soient accessibles aux familles aux revenus modestes” a-t-il affirmé ajoutant que leur prix pourrait être aux alentours de 20.000 dinars.

Améliorer l’Éducation et la Santé

Malgré les difficultés économiques, le chef du gouvernement a annoncé que tout a été fait pour améliorer la situation des enseignants suppléants en augmentant leurs salaires et en leur faisant bénéficier d’une couverture sociale et ceux avant la rentrée scolaire.

Il a en outre été décidé dans le cadre du budget de l’État 2019 d’accorder plus de financement au ministère de la Santé afin de recruter des médecins dans les régions qui souffrent d’un manque flagrant en ressources humaines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here