Agriculture : Baisse de 6% de la production des dattes

0

Tunisie-Tribune ( production des dattes ) – La production globale des dattes au cours de la saison 2018/2019 s’élève à 288 mille tonnes contre 305 mille tonnes pendant la saison 2017/2018, soit une régression de 6%, selon Rim Dridi Belhoula, chargée du suivi du système des dattes au sein du Groupement interprofessionnel des fruits (GIF).

Interrogée par l’agence TAP, lors d’une table ronde sur le secteur des dattes, elle a indiqué que les causes de cette baisse dans la récolte des dattes sont le retard enregistré dans l’opération de pollinisation des dattes, qui se déroule entre les mois de mars et avril de chaque année, et les conditions climatiques favorables au cours de la dernière saison ayant permis une production record.

Le gouvernorat de Kébili est en tête de liste avec une production atteignant au cours de la saison actuelle 67% (dont 79% de Deglet Nour), suivi par celui de Tozeur avec 20% (19% de Deglet Nour), de Gabès avec 9% (0,1% de Deglet Nour) et enfin de Gafsa avec 4% (2% de Deglet Nour).

Cependant, les exportations des dattes pourraient atteindre, au cours de cette saison, environ 130 mille tonnes, soit une valeur de 763 millions de dinars contre 110 mille tonnes exportées au cours de la dernière saison.

Belhoula souligne que le nombre de marchés importateurs des dattes tunisiennes est passé de 45 à 85 au cours des deux dernières décennies, notamment vers les marchés asiatiques dont la Malaisie, Singapour et l’Indonésie, outre le marché américain.

Le Maroc est le premier importateur de dattes tunisiennes (35 mille tonnes), suivi par l’Espagne (10,3 mille tonnes), les Etats-Unis d’Amérique (10 mille tonnes), et la France (8,6 mille tonnes).

La Tunisie occupe la première place à l’échelle mondiale en termes de transactions commerciales des dattes, avec une part de marché de 20%. Mais elle est quatrième dans le monde au niveau des quantités exportées (9%), derrière les Emirats arabes unis (19%), l’Iran (15%) et le Pakistan (12%).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here