Près de 1000 postes seront crées au ministère de la Santé

0

Tunisie-Tribune ( Près de 1000 postes ) – Près de 1000 postes seront crées au ministère de la Santé, a annoncé, lundi 26 novembre 2018, le ministre de la Santé, Abderaouf Cherif, précisant que le coût de ce recrutement s’élève à 29 millions de dinars.

Lors d’une séance audition consacrée par la commission parlementaire chargée de la santé et des affaires sociales à l’examen du budget de son ministère au titre de 2019, Cherif a estimé que ce recrutement reste insuffisant, soulignant que son département n’a recruté personne durant la période de 2017 à 2018.

Et d’ajouter que les départs n’ont pas été remplacés, précisant qu’il a demandé au chef de gouvernement d’augmenter à 2000 le nombre de recrutements.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que le budget de son département est passé de 2645.7 millions de dinars (2018) à 2866.8 millions de dinars (2019), estimant que ce budget reste en deca des attentes.

En effet, selon lui, la grande part de ce budget sera consacrée au versement des salaires, ce qui entrave, a-t-il dit, toute réforme nécessaire au redressement du système sanitaire.

Cherif a, par ailleurs, précisé que ce budget sera consacré à la promotion des politiques de prévention, évoquant, dans ce sens, que 63.8 millions de dinars ont été consacrés à l’appui de la politique de santé reproductive, la lutte contre les maladies émergentes et chroniques et le règlement des dettes des structures sanitaires.

D’autre part, il a souligné que le secteur sanitaire fera face durant les cinq prochaines années à plusieurs difficultés liées notamment à la médecine de spécialité, vu la fuite des cerveaux.

Il a, à cet égard, mentionné que 300 médecins quittent chaque année le pays, soulignant que ce phénomène n’est plus en mesure d’être maîtrisé.

Les députés ont, pour leur part, mis l’accent sur la nécessité d’augmenter le nombre des recrutements, de remédier à la pénurie des médecins spécialistes dans les régions, de trouver une solution au manque de médicaments et de lutter contre la corruption au sein du ministère.

En réponse aux interventions des députés, le ministre a souligné que les dossiers de la pénurie des médecins spécialistes et de la corruption seront examinés bientôt, ajoutant que la crise des médicaments sera réglée définitivement en janvier prochain.

Il a, par ailleurs, annoncé que des hôpitaux multidisciplinaires et des hôpitaux régionaux seront crées dans les régions, ajoutant que 116 millions de dinars seront alloués au développement du système d’information sanitaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here