mercredi 22 novembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / BAD : le Nigérian Akinwumi Adesina élu nouveau président, Jalloul Ayed éliminé malgré l’appréciable soutien du Maroc

BAD : le Nigérian Akinwumi Adesina élu nouveau président, Jalloul Ayed éliminé malgré l’appréciable soutien du Maroc

Abidjan (Présidence de la BAD) – âgé de 55 ans, le Nigérian Akinwumi A. Adesina était tout sourire, au soir de ce jeudi 28 mai 2015, sur le plateau du palais des congrès à l’hôtel Ivoire où le président du conseil des gouverneurs, l’Ivoirien Albert Mabri Toikeusse, a annoncé son élection à la tête de la BAD (Banque africaine de développement).

Jalloul Ayed éliminé malgré l’appréciable concours du Maroc et de l’Égypte

- Ifrikya-tous unis derrière Jalloul Ayed-candidat de la Tunisie à la présidence de la BAD- Tunisie-Tribune - 0Rappelons que le candidat tunisien, Jalloul Ayed a été éliminé dès le 4ème tour (voir notre article (en cliquant sur le lien suivant) : Présidence de la BAD : Jalloul Ayed éliminé au 4ème tour, la Tunisie principal soutien aurait été son principal handicap !. Dans ce contexte, notons que comme prévu, l’Algérie et la Libye n’ont pas voté pour le Tunisien alors que le Maroc, malgré ses grands intérêts en Afrique, n’a pas hésité à jouer le jeu de la solidarité maghrébine en votant pour Jalloul Ayed. L’Égypte aussi a accordé sa voix à Jalloul Ayed. Bravo et respect à nos frères et amis Marocains et Égyptiens.

Une élection, en quelque sorte macho, basée sur le jeu des alliances afro-africaines !

la Cap-Verdienne Cristina Duarte -5Au terme du dernier tour de scrutin, Akinwumi Adesina a remporté la majorité des suffrages avec 58,10 % des voix, loin devant le Tchadien Bedoumra Kordjé, 30 %. Il semble à priori, qu’Akinwumi Adesina a vraisemblablement bénéficié de forts appuis issus du monde du pétrole.

La Cap-Verdienne Cristina Duarte n’aura obtenu que 10 % des votes, alors que ses compétences la plaçait au-dessus du lot au même titre que Jalloul Ayed.

L’élu, Akinwumi Adesina, est un économiste réformiste actif dans la lutte contre la pauvreté en Afrique, mais qui n’a jamais approché le monde de la banque ou de la finance

- BAD-Akinwumi Adesina élu nouveau président-Jalloul Ayed éliminé malgré le soutien du Maroc-5« Aujourd’hui, on m’a confié une grande responsabilité », a déclaré Akinwumi A. Adesina, 8e président élu de la Banque africaine de développement (BAD), ce jeudi 28 mai 2015. Il prendra ses fonctions le 1er septembre 2015.

Lors de son discours, le nouveau patron de l’institution financière africaine de développement a rendu un chaleureux hommage à son prédécesseur, le Rwandais Donald Kaberuka qui lui passera le relais en septembre. Il a également salué la ministre des Finances du Nigeria, sa compatriote Ngozi Okonjo-Iweala, qui l’a soutenu activement durant toute la campagne qui a précédé l’élection.

Notons que c’est un économiste réformiste, passionné par la lutte contre la pauvreté en Afrique. C’est par cette profession de foi que cet homme, toujours souriant et portant invariablement des nœuds papillon, se définit dans le portrait qu’il a adressé aux gouverneurs de la banque.

Parfaitement francophone, ayant écrit de nombreux essais et ouvrages sur les questions de développement et ancien vice-président de l’Alliance pour la révolution verte en Afrique. Seul handicap, au cours de son brillant parcours, Akinwumi Adesina n’a jamais approché le monde de la banque ou de la finance.

Check Also

La Chambre Syndicale Parfumerie et Cosmétiques (Projet de Loi de Finances) : Le secteur de la Parfumerie et de la Cosmétique menacé

Tunisie-Tribune (Parfumerie et Cosmétiques) - Le projet de Loi de Finances pour 2018 prévoit l’augmentation de taxations relatives au secteur de la Cosmétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.