Home / ACTUS / A LA UNE / Banque de l’Habitat : Des résultats financiers en nette croissance et une restructuration bien avancée

Banque de l’Habitat : Des résultats financiers en nette croissance et une restructuration bien avancée

  •  Un résultat net de 115,5 MD (+25,5%) fin 2017

  • Nouveau système d’information et des solutions bancaires innovantes

Tunisie-Tribune – Tout en intensifiant l’avancement de son programme de restructuration, la Banque de l’Habitant (BH) enregistre à la clôture de l’exercice 2017 une croissance significative de l’ensemble de ses indicateurs financiers. C’est ainsi que l’amélioration de son produit net bancaire à un rythme plus élevé que les frais généraux lui a permis de réaliser un résultat brut d’exploitation de 244,1 MD, en progression de 26,8% par rapport à l’exercice 2016. Le développement de l’activité conjugué à la maîtrise du risque s’est traduit par l’accroissement du résultat net de 25,5% le portant à 115,5 millions de dinars, affichant ainsi un taux de réalisation par rapport à l’objectif fixé par la banque de 114,6%. L’Assemblée GénéraleOrdinaire réunie le 26 avril dernier a décidé la distribution des dividendes aux actionnaires de 24,7% du résultat contre 11% en 2016.C’est cequ’a annoncé M. Ahmed Rjiba, Directeur Général de la Banque de l’Habitat, lors d’une communication financière tenue vendredi 11 mai au siège de la Bourse de Tunis.

La BH, a-t-il ajouté, a enregistré en 2017 une mobilisation additionnelle des dépôts de la clientèle de 747 MD (+14,4%) alimentée à hauteur de 68% par les dépôts à vue et situant l’encours à 5.942 MD.Ainsi, les dépôts à vue représentent 37,2% du total des ressources clientèles, soit une amélioration de 4,5 points de pourcentage par rapport à 2016. Aussi, elle a renforcé ses concours à l’économieavec un flux additionnel de 1.464 MD (+23,3%) pour s’établir à 7.736 MD. Les crédits à la clientèle sont répartis à hauteur de 31% pour les particuliers dont 57% destinés pour le financement de l’habitat.Les engagements envers les entreprises se sont caractérisés par une poursuite de la baisse de la part des secteurs de la promotion immobilière et du tourisme qui se situerespectivement à 13% et 3%.

Une restructuration bien avancée

L’ensemble de ces efforts ont été soutenus, souligne M. Rjiba, par la restructuration de la Banque engagée depuis 2014,et portant sur la gouvernance, la solidité financière, l’organisation, les procédures et le contrôle interne, le développement commercial, le système d’information, et la maitrise du risque ainsi que le capital humain. Les premières réalisations accomplies ont particulièrement concerné l’amélioration dela gouvernance notamment par la séparation entre la fonction de Président du Conseil et celle du DirecteurGénéral, et la recapitalisation réalisée en 2015, qui a porté le capital de 90 MD à 170 MD, puis l’augmentation du capital le portant de 170 MD à 238 MD en 2017 ainsi que l’émission d’emprunts subordonnés entre 2015 et 2018 totalisant 270 MD. La BH s’est aussi dotée d’Une nouvelle organisation, adossée à un référentiel Métiers et à un bilan de compétences managériales réalisé par un cabinet spécialisé pour 450 cadres.

Un système d’information performant se déploie

En renforcementdu système d’information, l’acquisition d’un ERP bancaire est dans sa phase finale de choix de la solution à adopter a indiqué M. Rjiba.

De même, la BH a construit son système de notation des entreprises, elle a également lancé le projet d’élaboration d’une cartographie des risques opérationnels et poursuit les travaux de mise en place d’un Plan de continuité d’Activité. Aussi et dans le cadre des diligences de lutte contre le blanchiment, une solution KYC (Know Your Customer) a été déployée.

En accompagnement des projets, la BH s’est dotée d’un système et d’un mode de management des projets et d’une solution BPM pour la gestion de ses processus.

Une banque citoyenne

La Banque de l’Habitat, affirme son directeur général, M. Ahmed Rjiba, entend jouer pleinement sa mission de banque citoyenne. C’est ainsi qu’elle entend engager les parties prenantes dans la lutte contre l’exclusion par les moyens de l’inclusion financière et sociale et faire de la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) un levier de compétitivité et de mise en œuvre d’une culture du travail performant et d’éthique. La BH s’emploie à agir localement auprès des collectivités en intégrant les objectifs du développement durable. Parmi ses projets leviers, le Women Banking Champion pour favoriser l’inclusion des femmes par l’accès aux services de la banque, le soutien aux femmes entrepreneures par le financement de plusieurs manifestations (Trophées des Femmes Entrepreneures, Notre Belle Tunisie…) et le laboratoire d’entreprenariat (BH InhouseLab). En plus du mécénat culturel (Festival du cinéma tunisien, pièce de théâtre, Amélioration…) et éducatif (la qualité de vie au sein d’écoles…) et le sponsoring sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.