Home / ACTUS / A LA UNE / Eric Laurent et Catherine Graciet, 2 journalistes français arrêtés pour chantage du roi du Maroc

Eric Laurent et Catherine Graciet, 2 journalistes français arrêtés pour chantage du roi du Maroc

2 journalistes français, Éric Laurent et Catherine Graciet, ont été interpellés jeudi à Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir tenté d’extorquer 3 millions d’euros contre la non-publication d’un livre à charge sur le roi du Maroc.

Ils sont soupçonnés d’avoir fait chanter le royaume du Maroc en demandant 3 millions d’euros pour ne pas publier un livre contenant des informations compromettantes. Les journalistes français Éric Laurent et Catherine Graciet ont été arrêtés jeudi à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

Les journalistes ont été interpellés après un rendez-vous avec un représentant du Maroc où ils ont reçu de l’argent, a indiqué une source proche du dossier à l’AFP, confirmant des propos de l’un des avocats de Rabat, Me Éric Dupond-Moretti.

Eric Dupond-Moretti : « ils se sont faits prendre avec la preuve de leur crime dans la poche »

Me Dupond-Moretti
Me Dupond-Moretti

Me Dupond-Moretti a raconté comment les deux journalistes ont tenté de faire chanter le roi du Maroc et se sont faits surprendre en flagrant délit, « avec la preuve de leur crime dans la poche ».

Les deux journalistes, qui ont déjà écrit sur le Maroc, sont en garde à vue à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), dans le cadre d’une information judiciaire ouverte mercredi pour tentative d’extorsion de fonds et tentative de chantage, a précisé la source judiciaire.

Une plainte déposée la semaine dernière

Le Roi PrédateurLe Maroc avait déposé plainte à Paris la semaine dernière. Selon le récit de l’avocat du Maroc sur RTL, Éric Laurent avait contacté une première fois le cabinet royal le 23 juillet, en indiquant qu’il préparait un livre. Un premier rendez-vous aurait eu lieu le 11 août, au cours duquel le journaliste aurait proposé de ne pas diffuser le livre contre 3 millions d’euros. Après la plainte, deux autres rendez-vous ont été organisés, dont celui de jeudi, mais sous la surveillance cette fois des enquêteurs.

Contactées par l’AFP, les Éditions du Seuil ont confirmé que les deux auteurs préparaient un livre sur le roi du Maroc Mohammed VI, « pour une sortie en janvier-février ». En 2012, ils avaient déjà sorti, toujours au Seuil, « Le roi prédateur, main basse sur le Maroc ».

Éric Laurent a publié de nombreux livres d’enquête : « Aux banques les milliards, à nous la crise », qui doit sortir le 9 septembre, « La face cachée du pétrole » (Plon), « La face cachée des banques » (Plon), « Bush l’Iran et la bombe » (Plon). Catherine Graciet a publié en 2013 « Sarkozy-Kadhafi, histoire secrète d’une trahison »

Check Also

La Tunisie et le FMI d’accord sur la poursuite des réformes

Tunisie-Tribune (FMI) - Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) et les autorités tunisiennes sont parvenues à un accord sur les politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.