mardi 21 novembre 2017
Visages et Facebook.
Home / ACTUS / A LA UNE / «Facebook : faiseur de politique ou espace public ?»

«Facebook : faiseur de politique ou espace public ?»

Tunisie-Tribune (Facebook) – plus que tout autre réseau social numérique, Facebook s’est imposé depuis le 14 janvier 2011 comme un outil de participation politique et militante. Une importante littérature a été consacrée au rôle qu’a joué Facebook en Tunisie (et d’autres médias sociaux  tels que Twitter, blogues dans d’autres pays arabes), dans les soulèvements populaires. Contrant l’engouement médiatique, et parfois scientifique, autour des médias sociaux, au point de parler de révolution 2.0, plusieurs auteurs ont relativisé l’impact de ce qui est  convenu d’appeler le cyberactivisme dans l’avènement de la révolution. Internet, et plus précisément Facebook aurait joué davantage un rôle de catalyseur en donnant  une visibilité au mécontentement de jeunes défavorisés et déconnectés.

Très peu d’attention a été accordée jusque-là aux usages politiques de Facebook  aussi bien par les acteurs politiques que par les citoyens ordinaires, bien qu’ils  constituent un élément incontournable pour mieux saisir le fonctionnement et les transformations de la démocratie dans un pays en transition. Il est de ce fait important d’interroger les effets des usages politiques  de ces dispositifs  sur l’espace politique au sens étroit, c’est-à-dire en tant qu’espace d’action et de décision et dans une plus large mesure sur l’espace public, en tant qu’espace symbolique d’échange discursif et de délibération (Dominique Wolton). Les travaux qui y ont été consacrés dans les démocraties occidentales font état de l’élargissement de l’espace public grâce à Internet en rendant possible la participation des citoyens ordinaires à la démocratie.

  • Un colloque sera donc organisé par l'Association Tunisienne d'Études Politiques (ATEP) en collaboration avec la Konrad Adenauer Stiftung autour du thème "Facebook : Faiseur de politique ou espace public?" et ce le dimanche 22 mai 2017 à l'hôtel Radisson Blu Hammamet à partir de 9h. 

La conception habermassienne de l’espace public fondée sur l’exigence normative de rationalité se trouve dépassée, dans la mesure où ces outils introduisent des modalités nouvelles de participation au débat démocratique.

La capacité de l’Internet de dépasser les inégalités sociétales hors ligne est en revanche largement remise en question. Bien que ces dispositifs en ligne réduisent les distances entre les bases et les dirigeants des partis politiques ou des organisations militantes, l’inégalité au niveau des capacités argumentatives des participants entraine l’exclusion des catégories les moins dotées en ressources. 

Ce colloque interdisciplinaire se propose d’explorer la dimension proprement politique de Facebook,  dispositif numérique le plus utilisé en Tunisie pour s’informer des questions politiques, débattre, communiquer, mobiliser, sensibiliser, pour in fine questionner les reconfigurations de l’espace public en contexte de transition.  Dans quelle mesure Facebook permet-il l’inclusion dans l’espace public d’acteurs généralement exclus de la sphère de participation, à savoir les citoyens ordinaires ? Reproduit-il les clivages sociaux en termes de niveau d’éducation, de classes sociales, de compétence politique, de genre, ou au contraire permet-il de les effacer dans une certaine mesure ? De quelle manière, le recours à Facebook comme plate-forme d’échange entre acteurs politiques/ militants associatifs/ cyberdissidents et citoyens transforme-t-il les modalités d’argumentation politique et remodèle-t-il le débat démocratique ?  La participation politique  via Facebook a-t-elle réellement un impact sur les décisions politiques et comment cet impact peut-il être mesuré ?

Le colloque sera organisé autour des thématiques suivantes :

  • Facebook comme outil de communication politique
  • La participation citoyenne sur Facebook
  • Les usages politiques  et militants de Facebook
  • Effets de Facebook sur l’agenda politique en Tunisie
  • Le débat politique en ligne entre acteurs politiques et citoyens ordinaires
  • Facebook et la reconfiguration de l’espace public
  • Facebook et les mouvements sociaux
  • Médias et Facebook
  • Y a-t-il un vote facebookien ?
  • Facebook : un espace public pour individus isolés

 

 

Check Also

Leoni fête ses 40 ans de présence en Tunisie

Tunisie-Tribune (Leoni) - la société LEONI spécialisé dans la fabrication de faisceaux de câbles des voitures qui est le plus grand employeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.