dimanche 24 septembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / Financé par l’UE, un jumelage entre la BCT et la Banque de France vise à moderniser la politique monétaire de la Tunisie

Financé par l’UE, un jumelage entre la BCT et la Banque de France vise à moderniser la politique monétaire de la Tunisie

UE (Jumelage BCT-Banque de France) – dans le cadre du programme d’Appui à l’Accord d’Association et au Plan d’Action Voisinage (P3AII) entre la Tunisie et l’Union Européenne, Monsieur Chedly AYARI, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie et Son Excellence Laura Baeza, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, ont présidé, jeudi 5 novembre 2015, le séminaire de lancement du jumelage visant à moderniser le cadre opérationnel de la politique monétaire à la Banque Centrale de Tunisie.

Ce séminaire, qui a eu lieu jeudi 5 novembre 2015 dans les locaux de la Banque Centrale de Tunisie, réunissait les représentants du Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale et de la Banque de France ainsi que des représentants d’institutions financières de la place de Tunis.

Le jumelage entre la Banque Centrale de Tunisie et la Banque de France, financé par l’Union européenne à hauteur de 745 000 €, a débuté le 11 mai 2015 et s’étendra sur une durée de 24 mois. Il vise à moderniser les modalités de mise en oeuvre de la politique monétaire confiées aux directions opérationnelles de la Banque Centrale de Tunisie à travers la coopération avec des organismes homologues de l’Union européenne notamment la Banque de France et la Banque Centrale d’Allemagne.

Objectifs de ce jumelage

Le séminaire de lancement a été l’occasion de présenter à un large public et aux principaux acteurs du secteur bancaire et financier les objectifs de ce jumelage et notamment :

  • La mise en place d’un dispositif opérationnel de régulation de la liquidité bancaire cohérent, efficace et sécurisé,
  • La conception d’un nouveau système de gestion des collatéraux basé sur des critères d’éligibilité clairs et des mesures de contrôle des risques,
  • L’élaboration de modèles appropriés pour la prévision à court et moyen terme de la liquidité bancaire,
  • L’alignement du fonctionnement du marché interbancaire et du marché des titres de créances négociables sur les normes internationales.

Check Also

Afif Chelbi à la tête du Conseil des analyses économiques

Tunisie-Tribune (Afif Chelbi) – le chef du gouvernement Youssef Chahed a nommé Afif Chelbi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.