Home / ACTUS / A LA UNE / Forum International des DSI (Hammamet-2017) : « le monde se métamorphose avec le digital et l’Afrique se doit de jouer le jeu »

Forum International des DSI (Hammamet-2017) : « le monde se métamorphose avec le digital et l’Afrique se doit de jouer le jeu »

  • Anouar Maarouf, déclare au Forum International des DSI, que désormais, il est impératif de faire des économies pour créer plus de valeur. Tout projet doit être pensé avec le Cloud…

  • « Osons le changement, pour aller vers la vraie transformation digitale »

  • Création d’une Fédération africaine des clubs de directeurs de systèmes d’information (DSI) 

  • Il s’agit de se positionner comme une force de propositions à même d’influencer les politiques publiques de digitalisation.

Tunisie-Tribune (Forum International des DSI -Hammamet-2017) – La Médina Yasmine Hammamet a abrité le 18 et le 19 octobre 2017, la 4ème édition du Forum International des Directeurs Systèmes d’information (DSI).

Un évènement continental d’importance ciblant l’IT et la Business Innovation qui a été initié par la DSI du groupe Poulina Holding et organisée en collaboration entre l’IFN (Association International Futur Network) et le Club DSI Tunisie. À noter que ce Forum qui a été magistralement animé par Naceur Kchaou, président du comité d’organisation, a réuni, en dehors des invités locaux et des exposants, plus de 180 personnalités et DSI en provenance de 14 pays africains.

Anouar Maarouf : « le Cloud est aujourd’hui une opportunité pour réduire la sortie de devises due à la boulimie liée aux acquisitions d’équipements »

Dans son discours d’ouverture, du 4e Forum international des DSI 2017, Anouar Maarouf, le ministre des Technologies de l’Information et de l’Économie numérique de la Tunisie, n’est pas allé par quatre chemins pour exhorter les entreprises à basculer vers le Cloud.

«…Le modèle du Data Center externalisé montre aujourd’hui ses limites en termes de financement et de sécurité. Osons le changement. On ne parle que de Cloud au niveau mondial. Pourquoi ne pas faire le pas ?» s’est interrogé Anouar Maarouf,

«…nous avons la solution en main. Le Cloud est aujourd’hui une opportunité pour réduire la sortie de devises due à la boulimie liée à l’achat d’équipements. En prenant cette décision d’aller vers le Cloud, nous améliorerons notre balance commerciale. Regardons où nous pouvons faire des économies pour créer plus de valeur. Changeons de paradigmes», a souligné M. Maarouf, tout en assurant les entreprises de son soutien à travers la mise en place d’un cadre réglementaire « propice pour le changement ».

«…Les projets doivent être pensés avec le Cloud. Le monde change avec le digital, et l’Afrique doit jouer le jeu». Une Afrique qui gagnerait, selon lui, à unir ses forces, mutualiser ses expériences, échanger son savoir-faire «…pour aller vers la vraie transformation digitaleNotre destin est unique. Seul, on peut aller vite, mais ensemble l’Afrique ira plus loin».

Création d’une Fédération africaine des clubs de DSI 

La Fédération africaine des clubs de directeurs de systèmes d’information (DSI) est née au cours d’une réunion qui s’est tenue jeudi 19 octobre 2017 à la Medina Yasmine Hammamet, en TunisiePartenaire stratégique du CIO Africa Network, le magazine des professionnels IT, CIO Mag, était représenté à cette rencontre par son Directeur Général, Mohamadou Diallo qui avait déjà contribué à la création de plusieurs clubs DSI en Afrique.

Force de propositions afin de contribuer efficacement à la transformation numérique des États.

Rassemblés, au sein de cette faîtière, une trentaine de DSI en provenance du Gabon, de la Tunisie, du Maroc, du Congo, de la RDC, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, du Bénin, du Burkina Faso et du Togo, visent désormais le même objectif : contribuer efficacement à la transformation numérique des États.

Loin donc de fédérer les Clubs de DSI, il s’agira surtout pour le CIO Africa Network de se positionner comme une force de propositions à même d’influencer les politiques publiques de digitalisation.

Hatem Trigui, président du Club DSI Tunisie, devient porte-parole de la Fédération africaine des clubs de DSI

Hatem Trigui, le président du Club DSI Tunisie, renforce donc le comité ad’hoc présidé par l’Ivoirien Jean-Claude Sigui, et en serait le porte-parole. De nouveaux membres intègrent aussi le directoire de cette plateforme panafricaine de DSI.

 

 

Check Also

Erich Alauzen sort son second roman policier, un nouveau double nœud dont l’action se déroule en Tunisie début 1924

Tunisie-Tribune (Erich Alauzen) - AGRAKAL Édition annonce la sortie du second roman d’Erich Alauzen Double nœud 2- Les Secrets de Carthage...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.