mercredi 22 novembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / La Tunisie, premier exportateur mondial d’huile d’olive, merci au marché européen

La Tunisie, premier exportateur mondial d’huile d’olive, merci au marché européen

Huile d’olive (Export) – La Tunisie occupe désormais la première place à l’échelle mondiale, en matière d’exportation de l’huile d’olive, pour la saison 2014/2015, détrônant ainsi le leader mondial jusque-là incontesté, l’Espagne.

Les exportations tunisiennes de l’huile d’olive durant cette saison sont de l’ordre de 300.000 tonnes, générant des recettes record de 2 milliard de dinars, selon les dernières statistiques (septembre 2015) du ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie.

La valeur des exportations de l’huile d’olive a été multipliée par six par rapport à la saison 2013/2014, atteignant 291 MDT (46.400 mille tonnes).

L’Union Européenne offre à la Tunisie un accès amélioré pour l’huile d’olive

Rappelons que la Commission Européenne qui avait effectué des ouvertures significatives de son marché en augmentant les quotas d’huile d’olive, vient de répondre, il y a seulement un mois, d’une manière plus probante, à son engagement de soutenir le gouvernement de la Tunisie et ses citoyens, afin d’approfondir la relation entre l’UE et la Tunisie et de protéger l’économie tunisienne suite aux récentes attaques terroristes.

Dans ce contexte, la Commission européenne avait adopté une proposition législative offrant temporairement un accès additionnel à l’huile d’olive tunisienne sur le marché de l’UE.

La Commission Européenne propose ainsi d’offrir jusqu’à la fin 2017 un quota tarifaire unilatéral exempté de droits de douane d’un volume de 35 000 tonnes pour les exportations d’huile d’olive de Tunisie, s’ajoutant aux 56 700 tonnes existants au titre de l’Accord d’Association EU-Tunisie.

- UE-Federica Mogherini à Tunis pour soutenir les réformes et renforcer le Partenariat privilégié UE-Tunisie-bCommentant cette mesure, la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini avait déclaré: « Les périodes exceptionnelles appellent des mesures exceptionnelles. Cette proposition est un signal fort de la solidarité de l’UE avec la Tunisie et fait suite à mon engagement vis-à-vis du Premier Ministre Essid et du Ministre des Affaires Étrangères Baccouche de juillet dernier ».

Cecilia Malmström-200Le Commissaire à l’Agriculture et au Développement Rural, Phil Hogan, et la Commissaire au Commerce, Cecilia Malmström, avait ajouté: « Cette initiative résulte de l’engagement de l’UE à aider l’économie tunisienne suite aux terribles événements intervenus récemment.

C’est un effort concret qui cible l’un des secteurs économiques les plus importants du pays. Son objectif est de créer plus d’emplois pour le bénéfice du peuple tunisien. »

Contexte

Le contingent proposé aujourd’hui sera disponible pour une période de deux ans, à partir du 1er Janvier 2016 jusqu’au 31 Décembre 2017 et sera ouvert une fois que le contingent annuel existant de 56 700 tonnes à droit nul, inscrit dans l’Accord association UE-Tunisie, sera épuisé.

L’huile d’olive est la principale exportation agricole de la Tunisie vers l’UE, et l’industrie de l’huile d’olive constitue une part importante de l’économie du pays, fournissant des emplois directs et indirects à plus d’un million de personnes et représentant un cinquième de l’emploi agricole totale du pays. Grâce à l’initiative d’aujourd’hui, les exportations tunisiennes d’huile d’olive vers l’UE pourront augmenter, apportant un avantage économique à court terme dont la Tunisie a grandement besoin.

Les relations commerciales entre l’Union européenne et la Tunisie sont régies par l’accord d’association euro-méditerranéen, signé en 1995, qui prévoit un contingent tarifaire annuel à droit nul de 56 700 tonnes. L’accord a jeté les bases pour la création d’une zone de libre-échange, y compris une libéralisation progressive de l’agriculture.

La Tunisie et l’UE vont commencer, en Octobre 2015, les négociations pour l’établissement d’un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) qui prévoit aussi la poursuite de la libéralisation réciproque du commerce agricole.”

Check Also

ARP : les larmes aux yeux, une députée annonce qu’elle a été menacée en voulant évoquer un dossier de corruption

Tunisie-Tribune (députée) - lors d’une plénière tenue mardi 21 novembre 2017, la députée Fatma Mseddi a assuré, qu’elle a reçu des menaces, implicitement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.