mardi 21 novembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / Le Grand Prix Historique de Tunisie (à Yasmine Hammamet, 22-23 avril) offrit une très belle simulation des courses d’époque

Le Grand Prix Historique de Tunisie (à Yasmine Hammamet, 22-23 avril) offrit une très belle simulation des courses d’époque

Tunisie-Tribune (Grand Prix Historique de Tunisie) – Aussi ancien que la voiture, le Grand Prix Historique de Tunisie, des voitures anciennes remonte en effet, à 1928, date du lancement de cet événement sous le protectorat français et dont l’organisation s’est poursuivie jusqu’en 1955. Ce Grand Prix Historique vient de revivre à Yasmine Hammamet, les 22 et 23 avril 2017, pour la grande joie des passionnés, de ces voitures de collection, qui ont fait le déplacement, le temps d'un week-end.

Phénomène de société de plus en plus en vogue, aujourd’hui beaucoup de pays et de villes, à travers le monde, commémorent ces très belles simulations de courses d’époque d’automobiles anciennes au plaisir de tous et avec un public de plus en plus important.

C’est ainsi que la Tunisie, pays précurseur en la matière, et grâce à un promoteur tunisien, grand fan de ce sport, à savoir M. Hachemi Ben Amor, agent de voyage installé en France, a commémoré cet événement, à la station touristique Yasmine Hammamet. Et c’est dans ce cadre particulièrement propice, que l’évènement a pu donner un nouvel éclat, aussi bien à la station elle-même, qu’au tourisme sportif, qui ne cesse de se développer et de gagner en notoriété un peu partout dans le monde à travers de telles organisations sportives…

Ils ont été environ une trentaine de bolides venus de Belgique, d’Italie, d’Allemagne, de France, du Canada, d’Australie des USA, etc. Des jaguar, des Ferrari, des Volkswagen, des Fiat et bien d’autres grandes marques qui ont marqué l’histoire, certaines valant entre 500 milles et dix millions d’euros, ont assuré le show, ce week-end dernier, sur un circuit bien adapté …

Un vrai régal pour les adeptes du sport spectacle, même si …un accident malheureux a bouleversé, pour un moment, la course. Un iaccident qui a entrainé le décès d'une spectatrice de nationalité française qui était venue accompagner un groupe de pîlotes étraéngers. La voiture de course (d'une très grande valeur) qui avait dérapé a été stoppée heureusement par un palmier, ce qui lui a évité de foncer sur d'autres spectateurs. Après un court affolement, les responsables de la compétition ont déposé des fleurs et se  sont recueillis sur les lieux du drame.

Check Also

Leoni fête ses 40 ans de présence en Tunisie

Tunisie-Tribune (Leoni) - la société LEONI spécialisé dans la fabrication de faisceaux de câbles des voitures qui est le plus grand employeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.