dimanche 24 septembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / L’initiative énergétique Japon-Afrique lancée sous les auspices de la BAD et du gouvernement japonais

L’initiative énergétique Japon-Afrique lancée sous les auspices de la BAD et du gouvernement japonais

Tunisie-Tribune (Japon-Afrique) – En marge du 29e Sommet de l’Union africaine qui s’est déroulé, les 3 et 4 juillet 2017, à Addis-Abeba, le gouvernement du Japon et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé une lettre d’intention destinée à lancer l’Initiative énergétique Japon-Afrique.

Dans un communiqué publié, mardi 11 juillet 2017, la BAD précise que cette Initiative  » contribuera aux efforts de l’Afrique pour parvenir à un accès universel à l’énergie et transformer ses systèmes énergétiques – grâce à un bouquet énergétique équilibré et réaliste, mix de sources renouvelables et conventionnelles « .

Elle (l’initiative) offrira un soutien de poids au  » New Deal pour l’énergie en Afrique  » que la BAD a lancé en 2016, avec pour objectif de garantir l’accès universel à l’énergie en Afrique d’ici à 2025, en recourant notamment aux sources d’énergie disponibles et aux technologies les plus avancées.

A la suite des discussions initiées par les dirigeants africains lors de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD-VI), à Nairobi en 2016, et de la visite du président de la Banque, Akinwumi Adesina, au Japon, le gouvernement japonais a confirmé son engagement à soutenir le développement de l’Initiative énergétique Japon-Afrique.

La Banque sera chargée d’élaborer les projets qui relèveront de l’Initiative énergétique Japon-Afrique, en étroite consultation avec ses pays membres régionaux ( » PMR « ).

Le Japon est prêt à y octroyer jusque 6 milliards de dollars, sous forme de financements concessionnels et non concessionnels. Les projets qui seront conduits dans le cadre de cette initiative permettront notamment de fournir de l’électricité aux ménages, aux écoles, aux hôpitaux, aux exploitations agricoles, aux industries et aux activités basées sur les techniques de cuisson propre.

L’initiative japonaise vient compléter toute une gamme d’activités associées à des projets énergétiques publics et privés – élaboration, construction et exploitation, grâce à un panachage de financement et d’assistance technique.

La Banque et le gouvernement japonais définiront, dans les prochaines semaines, les modalités de mise en œuvre de cette initiative pour soutenir efficacement les projets dès la fin de 2017.

Check Also

Afif Chelbi à la tête du Conseil des analyses économiques

Tunisie-Tribune (Afif Chelbi) – le chef du gouvernement Youssef Chahed a nommé Afif Chelbi à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.