Home / ACTUS / A LA UNE / Municipales 2018 (Phase 2) : Borhane Bsaies parle du face à face « Nidaa Tounes-Ennahdha » pour le siège de Maire de Tunis

Municipales 2018 (Phase 2) : Borhane Bsaies parle du face à face « Nidaa Tounes-Ennahdha » pour le siège de Maire de Tunis

Tunisie-Tribune (Municipales 2018 – Phase 2) Alors que les choses peuvent se régler autour d’un café à Paris ou en goutant au plaisir d’une Chicha à Carthage, Borhane Bsaies, Conseiller politique de Nidaa Tounes a déclaré, ce mercredi9 mai 2018, que pour des considérations politiques (secrètes ou inavouables), Nidaa Tounes mettra le paquet en utilisant tous les moyens nécessaires pour réussir à prendre d’assaut et occuper le siège de maire de la ville de Tunis.

Borhane Bsaies s’attaque au « genre » de Souad Abderrahim

Reconnaissant le droit légitime à tous les partis de formuler des ambitions pour cette responsabilité hautement symbolique, Borhane Bsaies s’attaqua d’emblée au « genre » de Madame Souad Abderrahim, la tête de liste du parti Ennahdha, qui avait très vite, clamé son ambition de devenir la première femme à occuper le poste de Maire de Tunis.

Compétences & Féminité : « tout critère de choix basé sur le genre diminue la valeur de la femme »

Dans un poste sur sa page Facebook, le dirigeant de Nidaa Tounes a indiqué que « ceux qui pensent qu’il s’agit d’une question de genre se trompent, soulignant que ce critère diminue de la valeur de la femme, qu’elle soit disqualifiée parce qu’elle est une femme ou élu parce qu’elle est une femme ».

Face aux options d’idéologie et de féminité, Nida Tounes misera sur les tractations et les alliances

Borhane Bsaies a précisé qu’il ne s’agit pas de questions de féminité ni d’idéologie avec lesquelles on essaie de diviser les Tunisiens tout azimut.

Le dirigent de Nidaa Tounes a affirmé que son parti œuvrera à nouer les alliances nécessaires afin de remporter le poste de maire.

Le Maire de Tunis devra avoir les compétences requises pour répondre aux aspirations des Tunisois et faire de Tunis une vraie Capitale

Pour Borhane Bsaies, la deuxième phase des élections municipales 2018, débute en juin et il s’agira d’élire le Maire de Tunis en fonction de ses compétences. Cette personnalité aura à régler les problèmes des Tunisois et répondre à leurs aspirations, et ce, indépendamment de leurs appartenances à tel ou tel parti politique, ou qu’ils aient voté ou non. Il a aussi souligné que c’est là le véritable gage.

  • Cette compétition commence à faire rage avec des frictions sérieuses entre les deux grands faux-alliés (ou frères ennemis en fonction des circonstances).

Rappeons que la tête de liste du Mouvement Ennahdha à Tunis pour les élections municipales, Souad Abderrahim, a affirmé espérer être désignée première femme maire de la ville de Tunis et en tant qu’ancienne députée de l’ANC, ce sera un honneur  pour elle et pour toutes les femmes, qu’elle soit désignée maire de Tunis..

Rappelons aussi qu’au niveau de la municipalité de Tunis, Ennahdha a raflé 33,8% des voix, suivi de Nidaa Tounes 29,2%, du Courant Démocratique 10,5%, de l’Union Civile 9,7% et du Front populaire 6,8%, selon les estimations préliminaires de SIGMA.

Check Also

ESCP Europe renforce sa présence en Afrique grâce à un premier partenariat avec Honoris United Universities

Tunisie-Tribune – Honoris United Universities, le premier réseau privé panafricain d’enseignement supérieur et dont l‘Université Centrale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.