samedi 21 octobre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / Tunisian African Empowerment Forum : Bassem Loukil parle de l’attractivité de l’enseignement supérieur tunisien pour les étudiants africains

Tunisian African Empowerment Forum : Bassem Loukil parle de l’attractivité de l’enseignement supérieur tunisien pour les étudiants africains

  •  Le Tunisian African Empowerment Forum est consacré à l’enseignement supérieur et la formation professionnelle en Tunisie, et à la mise en évidence de son attractivité pour les étudiants africains.

  • Le Tunisian African Empowerment Forum (22-23 août) cible la promotion de la destination Tunisie pour l’excellence du niveau de son enseignement 

Tunisie-Tribune (Tunisian African Empowerment Forum) – sous l’égide du Chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, le TABC (Tunisia-Africa Business Council), organise le forum «Tunisian African Empowerment Forum» (les 22 et 23 août 2017) afin de promouvoir la destination Tunisie en Afrique et principalement au sein de l’Afrique Subsaharienne, et ce, pour l’excellence du niveau de son enseignement privé et public.

La cérémonie d’ouverture aura lieu le mardi 22 août 2017 à 8h45 au Palais des congrès de Tunis. Un évènement, qui sera avec celui de Sfax pôle Santé, le plus grand évènement Tuniso-Africain pour l’année 2017 en Tunisie. Une vingtaine de pays africains ont déjà confirmé leur participation et les délégations verront la présence d’au moins une douzaine de ministres.

  • Afin de nous expliquer les tenants et les aboutissants de cette action, M. Bessam Loukil, président du TABC et particulièrement impliqué dans cette démarche, s’est exprimé en ces termes :

Bessam Loukil : « Ce second forum qu’organise le TABC cette année sera consacré à l’enseignement supérieur et la formation en Tunisie, et son attractivité pour les étudiants africains.

Cet évènement est organisé en étroite collaboration avec le ministre des Affaires étrangères, du ministre de l’Enseignement supérieur de de la formation professionnelle, et ce, conscients de l’urgence d’arrêter l’hémorragie des départs des étudiants africains de Tunisien, puisqu’ils étaient 12 000 en 2010 à 4500 en 2016.

Je n’oublierai pas de citer également l’association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie, qui est très impliquée dans l’organisation de forum.

 L’Afrique, jeunesse démographique et éducation

 L’Afrique possède l’une des populations les plus jeunes st les plus dynamiques au monde. D’ici 2050, le nombre des Africains de moins de 18 ans devrait atteindre environ 1 milliard.

Pour un écosystème éducatif robuste, diversifié et bien fiancé.

 La prospérité croissante de l’Afrique doit être enracinée dans un leadership solide soutenu par une main-d’œuvre qualifiée, dynamique st surtout africaine. Le continent exige donc un écosystème éducatif robuste, diversifié et bien fiancé.

L’UNESCO rapporte que les dépenses de l’Afrique subsaharienne en matière d’éducation ont augmenté de 6%, chaque année, au cours de la dernière décennie, grâce aux efforts concertés des gouvernements nationaux. Le nombre d’étudiants en Afrique inscrits à l’enseignement supérieur a doublé de 6 millions à plus de 12 millions au cours des 15 dernières années.

À la vue de toutes ces données, il est clair que nos établissements ont d’énormes potentialités, en ramenant des étudiants Africains ici, mais aussi d’aller s’installer sur place et apporter leur savoir-faire, apprécié et demandé par des gouvernants, ayant généralement de fortes relations avec la Tunisie, en y ayant poursuivi leurs études,  en y ayant été soigné ou tout simplement lors de certaines visites d’affaires ou touristiques.

Les établissements privés, indispensables

Actuellement, 21% des jeunes Africains sont formés dans le secteur privé. S’appuyant sur un enseignement cohérent et de qualité, les institutions privées peuvent créer un meilleur accès grâce à l’expansion des réseaux panafricains dans des contextes traditionnels et par des méthodes alternatives telles que l’enseignement à distance ou l’apprentissage en ligne.

Au cours du récent Forum économique mondial sur l’Afrique en 2017, il a été annoncé que la valeur du marché de l’éducation privée devrait augmenter à plus de 2 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années en Afrique.

Les recours aux modèles traditionnels et la transition vers des solutions éducatives spécifiques à l’Afrique – parallèlement à l’excellence académique – peuvent alimenter une nouvelle génération de leaders et de professionnels africains. C’est exactement le rôle que doit jouer les établissements privés de l’enseignement supérieur et de la formation, nous les encourageons donc à être présent en masse à ce forum , pour y présenter leurs services, mais aussi pour y rencontrer les personnes clés en Afrique pour pouvoir s’y installer ou y faire la promotion de leurs établissements en Tunisie pour attirer les étudiants Africains.

Le forum et le rôle de gouvernement

Le TABC n’a cessé depuis 2 années, de promouvoir la destination Tunisie dans toute l’Afrique notamment l’Afrique Subsaharienne, et nous sommes fiers aujourd’hui de voir que le gouvernement a été, non seulement convaincu par notre action, mais surtout de mettre en place le cadre général d’une vision africaine et d’apporter tout son soutien en participant à nos missions en Afrique où la présence diplomatique est primordiale, mais aussi par ma mise en avant du marché Africain dans les discours officiels.

Le chef du gouvernement lors de la 35e Conférence annuelle des chefs de missions diplomatiques et consulaires, a estimé que l’Afrique requiert et consulaires particulier à la Tunisie, non seulement en raison de l’appartenance géographique, mais aussi parce que celle-ci est devenue un espace de grande compétitivité. Et la Tunisie doit y être fortement présente, a-t-il expliqué.

Nous sommes convaincus que ce forum recevra l’appui nécessaire du chef du gouvernement, sachant que nous sommes en étroite collaboration avec 2 ministères importants.

Rendez-vous donc les 22/23 août 2017, au palais des congrès lors de cet évènement primordial pour un secteur promoteur qui est l’enseignement supérieur et la formation. »

 

Programme

Check Also

La nouvelle Hyundai Elantra surfe sur une conception, un design dynamique et une touche sportive

Tunisie-Tribune (Hyundai) – Sur la forme, la nouvelle Elantra est marquée par un changement considérable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.