mercredi 20 septembre 2017
Home / ACTUS / A LA UNE / UpM – La Méditerranée en action : une nouvelle étape dans le renforcement de la coopération régionale

UpM – La Méditerranée en action : une nouvelle étape dans le renforcement de la coopération régionale

  • Les ministres des Affaires étrangères de l’UpM donnent un signal politique fort de soutien à l’Union pour la Méditerranée en adoptant une nouvelle feuille de route pour l’action.

  • L’UpM consolide une méthodologie orientée vers l’action et une ambition commune pour la région en créant des liens efficaces entre la dimension politique et sa traduction opérationnelle au travers du développement d’initiatives et de projets concrets sur le terrain.

  • 10 nouveaux projets ont été labellisés en 2016. L’année s’achève donc sur un total de 47 projets à portée régionale représentant une valeur de 5,3 milliards d’euros.

  • L’impact positif de la première vague de projets apparaît déjà de façon tangible avec plus de 200 000 bénéficiaires dans la région, principalement des femmes et des jeunes.

Barcelone, le 15 mai 2017 – L’année 2016 a à nouveau démontré que la portée et l’ampleur des défis rencontrés dans la région euro-méditerranéenne en matière de sécurité, de migration, de chômage et de changement climatique nécessitent des réponses collectives, concertées et rapides. L’Union pour la Méditerranée (UpM) œuvre de manière proactive pour atteindre des niveaux d’intégration et de coopération renforcés dans la région au travers d’une méthodologie spécifique ayant engendré des résultats positifs en termes de dialogue politique et de mise en oeuvre d’initiatives à l’échelle régionale, dans lesquelles les jeunes jouent un rôle essentiel.

Grâce au leadership actif de la co-présidence de l’UpM, assurée par l’UE et la Jordanie, et à l’engagement des États membres de l’UpM, l’année 2016 marque un tournant décisif pour l’institution tant au niveau politique qu’opérationnel. Le Rapport annuel 2016 de l’UpM met en évidence 10 nouveaux projets labellisés au cours de l’année pour le développement des PME, la création d’emplois, l’autonomisation des femmes, les énergies renouvelables et la dépollution, le développement des infrastructures et l’enseignement. Ainsi, l’UpM aura développé au total 47 projets à portée régionale pour une valeur de 5,3 milliards d’euros. L’impact positif de la première vague de projets apparaît déjà de façon tangible avec plus de 200 000 bénéficiaires dans la région, principalement des femmes et des jeunes.

Les initiatives de l’UpM ont pour but de renforcer le développement humain (26 projets) et de promouvoir le développement durable (21 projets) en tant que facteurs principaux de stabilité et d’intégration dans la région. Le premier pilier de cette action comprend des initiatives en faveur de la création d’emplois, de l’entrepreneuriat et de l’égalité des genres, tels que l’Initiative Méditerranéenne pour l’Emploi (Med4Jobs). Plus de 50 000 femmes bénéficient des programmes d’autonomisation des femmes. En termes de développement durable, l’UpM a lancé en 2016 des projets emblématiques tels que la dépollution du lac de Bizerte, dans le cadre de l’Initiative Horizon 2020 de l’UE pour une mer Méditerranée plus propre, et le Cadre des énergies renouvelables privées – Région SEMed (SPREF), développé en coopération avec la BERD pour promouvoir la croissance de marchés privés pour les énergies renouvelables en Égypte, en Jordanie, au Maroc et en Tunisie.

Les ministres des Affaires étrangères des États membres de l’UpM, en adoptant en janvier 2017 une nouvelle feuille de route pour l’action intitulée « L’Union pour la Méditerranée : une organisation orientée vers l’action, poussée par un projet commun », ont confirmé leur engagement à travailler ensemble pour l’amélioration et l’approfondissement d’un agenda régional de coopération euro-méditerranéen.

Par ailleurs, trois réunions ministérielles de l’UpM se sont tenues l’an dernier, portant respectivement sur la planification et la coopération régionales (Jordanie, juin 2016), l’emploi et le travail (Jordanie, septembre 2016) et l’énergie (Italie, décembre 2016). Le Secrétariat général de l’UpM assure un suivi des décisions prises au niveau politique à travers des plateformes régionales et sectorielles de dialogue politique, lui permettant ainsi de mener à bien les engagements ministériels et de mettre en œuvre les initiatives et les projets de manière concrète. Depuis 2012, ces plateformes impliqué plus de 200 000 acteurs de la région méditerranéenne, notamment des parlementaires et des représentants d’organisations internationales, des ONG, des organisations de la société civile, des institutions financières internationales, des agences de développement, des acteurs du secteur privé, des universités ainsi que des groupes de réflexion.

Dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, l’UpM a intensifié sa coopération avec l’ensemble des initiatives et organisations internationales, régionales et sous-régionales. L’UpM a également participé à l’Assemblée générale des Nations Unies (septembre 2016) – auprès de laquelle elle a le statut d’observateur depuis décembre 2015 – ainsi qu’à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) tenue à Marrakech (novembre 2016).

« Avec 47 projets labellisés, et plus de 200 forums d’experts et réunions ministérielles ayant réuni 200 000 acteurs de la région, les activités de l’UpM illustrent la conviction profonde que les défis régionaux doivent être relevés à l’aide de solutions régionales et que la sécurité ne peut être assurée sans développement. À cet égard, les jeunes sont au centre de l’agenda méditerranéen », a déclaré le Secrétaire général de l’UpM, M. Fathallah Sijilmassi.

L’Union pour la Méditerranée : une organisation orientée vers l’action et une ambition commune

L'Union pour la Méditerranée (UpM) est la seule organisation euro-méditerranéenne intergouvernementale réunissant les 28 pays de l'Union européenne et les 15 pays du sud et de l'est de la Méditerranée. L’UpM offre un forum pour le renforcement de la coopération régionale, du dialogue et pour la mise en œuvre de projets et d’initiatives concrets ayant un impact tangible sur nos citoyens, notamment sur nos jeunes, afin de répondre aux trois objectifs stratégiques de la région: la stabilité, le développement humain et l'intégration.

Le Secrétariat général de l’Union pour la Méditerranée est la plateforme qui permet de rendre opérationnelles les décisions prises par les États membres, en mettant en œuvre des projets stratégiques régionaux au moyen d'une méthodologie spécifique basée sur des réseaux multipartenaires dynamiques et sur l'échange de meilleures pratiques et de méthodologies innovantes. Actuellement, plus de 45 projets régionaux ont été labellisés par les États membres, pour une valeur de plus de 5 milliards d’euros, et se concentrent sur les domaines de la croissance inclusive, l’employabilité des jeunes, l’autonomisation des femmes et la promotion de la mobilité des étudiants ainsi que le développement urbain intégré et l’action pour le climat.

Pour plus d’informations

Rapport annuel 2016 de l’UpM

Check Also

La Bière brune STELLA BLACK récompensée aux WORLD BEER AWARDS 2017 dans la catégorie English Brown Ale

Tunisie-Tribune (STELLA BLACK) - la S.F.B.T. annoncer l’obtention d’une reconnaissance internationale pour sa bière brune STELLA BLACK au WORLD BEER AWARDS 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.