Beyrouth : l’architecte français Jean-Marc Bonfils est mort lors des explosions

0

Tunisie-Tribune (l’architecte français Jean-Marc Bonfils) – Les terribles explosions meurtrières qui ont ravagé mardi 4 août Beyrouth ont fait au moins 137 morts et 5.000 blessés, dont au moins 21 Français. L’architecte Jean-Marc Bonfils en fait notamment partie , a annoncé la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

« L’architecte français Jean-Marc Bonfils est décédé dans la terrible catastrophe de Beyrouth. Je rends hommage à son œuvre majeure, telle la restauration d’immeubles patrimoniaux détruits par la guerre du Liban. La France et le Liban sont unis dans le chagrin de sa mort« , a annoncé la ministre, dans un message publié dans la nuit de mercredi à jeudi sur son compte Twitter.

Né à Beyrouth en 1963, M. Bonfils se trouvait chez lui lorsque sont survenues les détonations. Selon le quotidien  L’Orient-Le Jour, il filmait l’incendie en direct sur Facebook depuis le quartier de Mar Mikhaël , qualifié de cœur battant de la ville, lorsqu’il a été emporté par la deuxième explosion.

« Il est décédé dans son appartement, dans un immeuble qu’il avait conçu lui-même et pour lequel il avait obtenu un prix international« , a raconté son ami Ghassan Hajjar à LCI , évoquant « une belle âme, un homme brillant, un architecte de renom au Liban ». Parmi ses oeuvres les plus connues : l' »East Village Building« , une résidence multi-récompensée située non loin de Gemmayzé, un autre quartier vivant de Beyrouth, tout près du port, explique la chaîne.

Le président français Emmanuel Macron se rend jeudi au Liban , accompagné du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, « pour porter le message de fraternité et de solidarité des Français » et faire « le point sur la situation avec les autorités politiques ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here