L’Association des correspondants étrangers dénonce les agressions sur les journalistes

0

Tunisie Tribune (agressions sur les journalistes)- L’Association des correspondants étrangers en Afrique du nord (NAFCC) a condamné les violences policières à l’égard des journalistes durant les manifestations du 14 janvier 2022. Elle a appelé les autorités tunisiennes à ouvrir une enquête à ce sujet.

Dans un communiqué publié le 15 janvier 2022, la NAFCC a considéré que cette journée avait témoigné d’un niveau de violence jamais connu depuis la création de l’association en 2014. Elle a dénoncé l’agression par coups de matraque d’un journaliste et l’interdiction de filmer pour un autre.

La NAFCC a, aussi, évoqué l’agression sur le correspondant de Libération et Jeune Afrique en Tunisie, Mathieu Galtier. Ce dernier a été violemment agressé alors qu’il couvrait les manifestations. L’association a noté que l’agression avait eu lieu malgré le fait qu’il s’était identifié comme journaliste.

Le correspondant a été tabassé à coups de pied et a été aspergé de gaz lacrymogène alors qu’il était à terre. Il s’est rendu aux urgences où un médecin lui avait prescrit quinze jours de repos. Il a constaté une écorchure de dix centimètres sur le front, une ecchymose au bras droit, des contusions au dos et un œdème au pied gauche.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here