Karim Gahbiche, DG de Cerealis : « Leader sur le marché, nous mettons en Bourse une valeur de croissance et de rentabilité »

0

Tunisie (Cerealis) – De nouvelles saveurs à la Bourse de Tunis, avec l’arrivée d’une entreprise de production de snacks sucrés et salés. Cerealis, fondée en 2003 par la famille Gahbiche, lance son introduction en Bourse. Leader du marché des chips avec 65% de part de marché et plus de 30 références, elle a réalisé, en 2013, un chiffre d’affaires de 16,3 millions de dinars et enregistré un résultat net de 1,7 million de dinars.

L’opération, pilotée par Axis Capital, porte sur une levée de fonds de 12 MD, dont 6 millions de dinars d’augmentation de capital. Le prix de cette action a été fixé à 6,750DT, et la souscription se poursuivra jusqu’au 12 décembre 2014.
Quant à la direction, Cerealis est gérée par M. Karim Gahbiche. Titulaire d’un Bachelor en génie industriel et recherche opérationnelle de University of Florida, il a poursuivi ses études à Harvard où il a décroché un Master en mathématiques appliquées et finance. Il commencera sa carrière chez The Brattle Group à Cambridge, avant de rejoindre Goldman Sachs à New York. Il décidera ensuite de revenir en Tunisie et de s’impliquer dans le développement du groupe familial. Interview.

Pourquoi cette augmentation et le choix de la Bourse ?

- Cerealis-leaders des chips-en Bourse-souscription à partir du 8 décembre 2014Nous pensons que nous avons réalisé un beau parcours, menant Cerealis du stade de nouvelle entreprise dans un marché des snacks salés très restreint au stade d’entreprise leader de son marché ; et qui a, grâce à son dynamisme et à la nature innovante de ses produits, contribué grandement au développement du marché des snacks salés.
Cette entreprise est prête aujourd’hui à atteindre une nouvelle envergure. Nous pensons en effet que le marché dans lequel elle opère connaîtra à moyen terme une croissance très importante, et que nous avons les moyens et les atouts de capitaliser sur notre position de leader et sur toutes ces années d’expérience, pour capter une grande partie de cette croissance à venir. Pour cela, il fallait aussi se donner les moyens financiers de notre ambition.

Ouvrir le capital de l’entreprise, en faisant appel au marché boursier, est une décision stratégique, qui a pour principal objectif de renforcer de manière forte notre assise financière. La Bourse nous permettra en effet d’augmenter le levier financier de l’entreprise et lui donnera la capacité de lever des fonds de manière rapide pour financer ses projets de développement. La Bourse assure d’autres avantages : elle constitue une pression positive pour une gestion plus efficiente, orientée sur la performance et la croissance, confère à l’entreprise une notoriété plus grande et constitue une indication positive pour les partenaires, les fournisseurs et les banquiers. Quelles sont les raisons qui vous ont incité à investir dans ce secteur ? Quel est le potentiel du marché ? Quelles sont les perspectives de la société ?

- Karim Gahbiche-DG de Cerealis-Leader sur le marché-nous mettons en Bourse une valeur de croissance et de rentabilité-600

Durant mon séjour aux États-Unis, qui a duré une dizaine d’années environ, j’ai eu l’opportunité de bien me familiariser avec les produits snacks salés. J’étais à l’époque régulièrement surpris en rentrant en Tunisie de voir le peu de présence de ces produits dans notre pays: distribution numérique faible, distribution en valeur tout aussi faible, et des parts de linéaire très réduites qui leur étaient réservées même en grande surface. Il ne faisait donc aucun doute dans mon esprit que ce secteur présentait un potentiel important et qu’avec une approche bien étudiée et surtout bien exécutée, le succès serait rapidement au rendez-vous. Le développement de Céréalis a confirmé cela. Aujourd’hui, nous estimons que la marge de progression reste importante, et qu’en activant les leviers adéquats, nous pouvons continuer à faire grandir ce marché à un rythme accéléré, tout en assurant à Céréalis le maintien de sa position de leader dans ce marché.

En parallèle, au fur et à mesure de notre présence dans ce marché des snacks salés, et que nous développions notre structure de distribution captive, la nécessité de se positionner sur une catégorie de produits présentant des synergies avec les snacks salés devenait de plus en plus évidente. Ces produits, les snacks sucrés, présentaient au moment de notre évaluation deux caractéristiques primordiales : un taux de croissance important, et l’absence d’un challenger sérieux à l’acteur principal dominant ce segment.

Logo CéréalisComme pour Cerealis, nous avons entamé ce projet de manière étudiée et sérieuse, en nous outillant d’équipements de production de niveau mondial, en choisissant les bons produits, et en nous dotant de l’organisation adaptée. Le résultat est qu’aujourd’hui, notre marque Bolerio est en forte croissance, confirmant ainsi la pertinence de nos choix, et justifiant notre ambition de devenir le premier challenger du leader actuel.

Pour Cerealis, les perspectives sont très bonnes. Nous avons réalisé une croissance de 26% sur la période 2011-2013, et projetons une croissance de près de 21% sur la période 2014-2018. A cet horizon, notre chiffre d’affaires sera de l’ordre de 47 millions de dinars, pour un bénéfice net de 7,5 millions de dinars ; et nous allons pour cela investir autour de 7 millions de dinars. Voilà ce que nous proposons à nos nouveaux actionnaires, grâce à qui nous allons financer notre développement avec une structure financière solide.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here