CAN 2015 : Tunisie- Guinée Équatoriale (1-2), unanime, la presse sportive française dénonce la manipulation arbitrale

0

La Tunisie se serait fait voler la victoire

CAN 2015 – concernant le match Tunisie-Guinée Équatoriale (1-2), comptant pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, ce matin, la presse sportive française est quasiment unanime : la faute sur Bolado à la 90ème minute serait « imaginaire« , le pénalty accordé par l’arbitre « litigieux » et la Tunisie se serait fait « voler » la victoire…

Rajindraparsad Seechurn
Rajindraparsad Seechurn

L’arbitre mauricien a signalé 32 fautes contre les Tunisiens à la fin du temps réglementaire, contre 8 pour le pays-hôte.

Parmi les commentaires relevés, il est à noter que cet arbitre mauricien, M. Rajindraparsad Seechurn, officiait le dernier match de sa carrière et qu’il n’est pas à sa première affaire de corruption. Donc partir à la retraite avec une bonne somme d’argent ne serait pas de refus. Il parait aussi qu’il s’est adressé en espagnol au joueur de la Guinée Équatoriale, Javier Balboa, pour lui demander de tomber dans la surface de réparation !

Unanime, la presse sportive française dénonce la manipulation arbitrale

  • Le site web de L’Equipe.fr pointe la « décision de l’arbitre de la rencontre, Rajindraparsad Seechurn, qui a fait basculer le match« , parlant d’ « un penalty très sévère pour une faute peu évidente du défenseur Mathlouthi (90+1) »…
  • Football365.fr est encore plus explicite, évoquant la « simulation grotesque de Bolado » et un « penalty imaginaire » accordé par « l’arbitre de la rencontre (qui) a faussé une rencontre qu’on pensait pliée« , et « alors qu’il était placé à deux mètres de l’action« … « Avant cela, lit-on, l’arbitre mauricien n’avait pas brillé en sifflant des fautes à répétition, hachant largement le jeu. Inqualifiable ! Sans oublier une fin de match précipitée avec seulement 1’50 » d’arrêts de jeu quand il aurait fallu jouer encore au moins quatre minutes. »
  • Par ailleurs, sur Eurosport.fr, le journaliste Julien Chesnais parle d’ « un penalty plus que discutable »,
  • Le Monde.fr mentionne un « penalty très litigieux »,
  • « …très controversé » pour RTL.fr,
  • et « inexistant » pour Le Parisien.fr
  • Le Point.fr qui souligne que « le pays organisateur risque d’être en proie à la polémique », l’égalisation étant « liée à un penalty sifflé après une faute inexistante »…
  • Pour sa part, RFI.fr dénonce « un arbitrage à côté de la plaque », mettant en cause « l’impartialité de l’arbitrage » qui a sifflé « 32 fautes contre les Tunisiens à la fin du temps réglementaire, contre 8 pour le pays-hôte »…
  • Enfin, Le Parisien.fr qui parle d’une « grossière erreur d’arbitrage », estime que cette victoire de la Guinée équatoriale est « entachée d’une erreur d’arbitrage qui devrait faire jaser d’ici la fin de la compétition ».
  • Arbitre-match- Tunisie-Guinée Equatoriale Tunisie-Tribune

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here