L’UE souhaite intensifier sa coopération avec la Tunisie dans la lutte contre le terrorisme

0

Gilles De Kerchove, le Coordinateur de l’Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, et Stephan Auer, Directeur du département « Relations multilatérales et questions globales » au Service européen pour l’action extérieure (SEAE), viennent de conclure une visite officielle en Tunisie visant à renforcer la coopération entre l’UE et la Tunisie en matière de lutte contre le terrorisme.

Une visite qui démontre la détermination de l’UE à renforcer cette coopération sur la réponse à apporter aux multiples aspects d’une menace commune.

- Gilles De Kerchove-L’UE souhaite intensifier sa coopération avec la Tunisie dans la lutte contre le terrorismeLa délégation européenne s’est entretenue avec le Chef du gouvernement, les ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense nationale, ainsi qu’avec le Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple. Les rencontres avec les hauts responsables tunisiens, mais aussi avec leurs différents services, ont permis d’aborder les défis que pose le terrorisme en Tunisie, ainsi que d’explorer des pistes concrètes de collaboration.

La visite a notamment été l’occasion de discuter l’état de la menace terroriste, la lutte contre le terrorisme dans ses multiples facettes y compris la prévention de la radicalisation et du recrutement, le problème du retour des combattants étrangers, l’approche judiciaire, les ramifications de la crise en Libye et la sécurité des frontières.

La mise en œuvre des dispositions de la nouvelle constitution et le cadre plus large des réformes envisagées dans le secteur de la sécurité tunisien avec le soutien de l’UE ont également été abordés, dans l’optique d’assurer l’efficacité de la lutte contre le terrorisme et sa conformité avec l’État de droit et les droits de l’homme.

Les responsables européens ont également rencontré les ambassadeurs des États membres de l’UE à Tunis, des experts et des représentants de la société civile tunisienne qui ont partagé leurs évaluations de la situation sécuritaire du pays et de la réponse qu’il convient d’y apporter.

 Cette visite fait suite aux réunions des Chefs d’État ou de gouvernement et du Conseil des Affaires étrangères de l’UE qui, début février, ont décidé de renforcer la coopération avec certains partenaires clés, y compris la Tunisie, au moyen d’un dialogue politique spécifique sur la lutte contre le terrorisme, et de projets concrets.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here