Selma Elloumi Rekik s’est vue décerner le Prix de la Femme d’influence tunisienne de l’Année

0

La Chambre Régionale des Femmes Chefs d’entreprises de Tunis – relevant de l’UTICA – a célébré, ce mardi 10 mars 2015, à l’hôtel Mövenpick de Gammarth, la Fête Mondiale de la Femme. Et pour la troisième année consécutive, un déjeuner débat a été organisé à cette occasion.

Cet évènement a mis à l’honneur LES FEMMES D’INFLUENCE Tunisiennes ce qui sous-entend : femmes de décision et de pouvoir dans les Ministères, les Administrations, les organismes nationaux et internationaux, les banques et autres.

La Chambre Régionale des Femmes Chefs d’Entreprises de Tunis, présidée par Docteur Sonia Ben M’ Rad, a ainsi décerné le PRIX DE LA FEMME D’INFLUENCE TUNISIENNE DE L’ANNÉE à celle qui aura le plus influencé et marqué la Sphère de l’économie tunisienne et c’est : Madame Selma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat qui a été choisie.

- Selma Elloumi Rekik s'est vue décerner le Prix de la Femme d’influence tunisienne de l’AnnéeLe choix a été fait pour plusieurs raisons :

  • – Elle dirige un groupe industriel qui exporte de façon importante à l’étranger,
  • – elle s’est engagé dans un poste politique de premier plan ce qui a contribué à jeter les ponts entre le milieu entrepreneurial et le milieu politique
  • – et elle s’est vue confier un portefeuille ministériel de grande importance, le Tourisme étant l’un des piliers de l’Économie tunisienne.

L’objectif de cet évènement est de valoriser les femmes d’influence, de rapprocher le milieu de l’entreprise de celui de la prise de décision et du pouvoir afin d’assurer un échange fructueux et installer une confiance mutuelle.

A l’heure où la Tunisie passe par une période économique très difficile, la Chambre Régionale des Femmes Chefs d’Entreprises de Tunis a placé cette édition sous le signe du TRAVAIL, tout en affirmant haut et fort la nécessité de maximiser le rendement et le respect du TRAVAIL.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here