Allocution de S.E. Juichi TAKAHARA quant au Symposium Tuniso-Japonais (SATREPS et JICA BOP Business promotion)

0

S.E. Juichi TAKAHARA : « des entreprises japonaises et l’Université de Tsukuba lancent des études afin de mettre en valeur les olives tunisiennes pour l’agriculture durable

Tunis – Lors du Symposium conjoint, tenu le mercredi 29 avril 2015 à l’hôtel RAMADA Plazza à Gammarth, Son Excellence Monsieur Juichi TAKAHARA, s’est exprimé dans le cadre du projet « Partenariat de recherche scientifique et technologique pour le développement durable » (SATREPS) et « JICA BOP Business promotion – la promotion des activités à la base de la pyramide – ». Nous en reprenons ci-après, son allocution dans son intégralité :

- Son Excellence Juichi Takahara-Ambassadeur du Japon en Tunisie - 01
Son Excellence Juichi Takahara-Ambassadeur du Japon en Tunisie

« Je tiens tout d’abord à vous exprimer toute ma gratitude pour cette invitation. C’est un réel plaisir pour moi d’assister aujourd’hui au Symposium conjoint dont la première session s’illustrera par un séminaire sur un nouveau projet intitulé « JICA BOP Business promotion – la promotion des activités à la base de la pyramide – ». Puis viendra la deuxième session qui sera un rapport final sur les cinq ans d’activités du « Projet de valorisation des ressources biologiques dans les terres arides et semi-arides pour le développement régional ». J’aimerais également exprimer tout mon respect aux organisateurs et aux participants tunisiens et japonais qui grâce à leur dévouement ont permis de mener à bien tous les travaux de ces deux séminaires.

Dans le cadre de la coopération technique et de la mise en œuvre de la valorisation des bio-ressources menée en partenariat académique par les instituts tunisiens et japonais, la recherche conjointe internationale a été fructueuse pour nos deux pays. Les résultats obtenus prouvent que les bio-ressources tunisiennes possèdent des composants fonctionnels ayant des potentiels pour une utilisation pratique et efficace dans le domaine alimentaire, pharmaceutique et médical. Étant donné que nos chercheurs japonais ont perçu l’utilité potentielle des ressources biologiques tunisiennes, je souhaite que la coopération technique entre nos deux pays s’approfondisse pour appliquer industriellement ces découvertes de sorte à créer de l’emploi.

- Atsushi ASANO-Représentant Résident de la JICA-Agence Japonaise de Coopération
Atsushi ASANO, Représentant Résident de la JICA (Agence Japonaise de Coopération)

Je suis très heureux du démarrage du nouveau projet amorcé suite à la recherche conjointe, dont les fruits ont été les preuves scientifiques portant sur les propriétés fonctionnelles de haute qualité des olives tunisiennes. Dans ce nouveau projet intitulé « JICA BOP Business promotion – la promotion des activités à la base de la pyramide – », des entreprises japonaises et l’Université de Tsukuba vont lancer des études préparatoires dont l’objectif sera de mettre en valeur les olives tunisiennes pour l’agriculture durable, par l’échange et le transfert des savoir-faire, des expériences et des techniques détenus par les entreprises privées japonaises en collaboration avec les instituts et les entreprises tunisiennes. Je souhaite que cette nouvelle collaboration académique et industrielle puisse promouvoir l’image de marque des olives tunisiennes et trouver des débouchés au Japon ainsi qu’à l’étranger.

Je voudrais remercier et saluer la participation des producteurs d’olives tunisiennes à ce symposium. L’olivier tunisien est un héritage de la Tunisie renommée autant pour sa qualité que pour son histoire. Je suis convaincu que la fonctionnalité, les bienfaits, aussi bien que l’utilisation traditionnelle léguée par vos ancêtres dans le domaine de l’olive tunisienne seront appréciés au Japon pour son aspect scientifique, mais aussi socio-culturel. Comme vous le savez peut-être, les consommateurs japonais sont friands de produits certifiés BIO et l’intérêt pour une alimentation saine s’accroît au Japon, alors à cet égard je crois que l’olive tunisienne et ses dérivés pourront attirer de nombreux consommateurs dans notre pays.

Permettez-moi de saisir cette occasion pour exprimer tous mes remerciements aux entreprises japonaises qui sont venues de loin pour présenter leurs activités à ce séminaire. Je les invite à se rendre auprès des producteurs tunisiens pour s’assurer d’eux-mêmes de la qualité de l’olive tunisienne. Pour ce qui est du Japon et de la Tunisie, que la coopération bilatérale déjà ancrée dans le domaine académique se développe davantage afin d’impulser l’industrialisation et la commercialisation des ressources biologiques tunisiennes et d’activer l’échange entre les secteurs privés de nos deux pays.

Pour terminer, j’espère que ce symposium sera un succès pour tous les participants de la Tunisie et du Japon et que notre coopération technique et académique contribuera au développement socio-économique tunisien et à la stabilisation de la Tunisie. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here