S.E. François Gouyette inaugure une station Total et réaffirme l’engagement concret des entreprises françaises en Tunisie

0

Tunis – Son Excellence Monsieur François Gouyette, Ambasadeur de France en Tunisie, accompagné de M. Mathieu Langeron, Directeur général du Total Tunisie, M. Foued Lakhoua, Président de la Chambre Tuniso-Française du commerce et de l’Industrie et M. Ridha Bouzouada, Directeur Général de l’Énergie, qui représentait le ministère de l’Industrie, de l’Énergie et des Mines, vient d’inaugurer, en présence des représentants de la presse, ce mercredi 13 mai 2015, la nouvelle station Total dénommée « LES JARDINS DU LAC » et qui est située sur la route de la Marsa (GP9), à la hauteur de l’Aouina.

Dans son allocution, Son Excellence a réaffirmé l’engagement concret de la France et des entreprises françaises en Tunisie en mettant en exergue les efforts louables de Total Tunisie, aussi bien dans le développement de son réseau et de la qualité de ses services, qu’au niveau de sa responsabilité sociétale et ses actions RSE.

Il a relevé aussi qu’alors que l’ensemble des investissements directs étrangers, au cours de cette phase de transition, baissait de près de 20% en Tunisie, une progression de plus de 10% a été réalisée par les entreprises françaises par rapport à l’année précédente.

Nous en reprenons ci-après, l’intégralité de son allocution :

- SE François de la Gouyette-Ambasadeur de France en Tunisie
Son Excellence François Gouyette

« Je suis très heureux d’être ce matin parmi vous pour inaugurer cette nouvelle station Total. Elle est symbolique à plus d’un titre.

1. Avant tout, parce qu’elle illustre plus que jamais l’engagement concret et quotidien de la France et de ses entreprises aux côtés de la Tunisie.

  • – La France, c’est 1300 entreprises et 126 000 emplois en Tunisie : ce sont souvent, comme Total, des acteurs qui sont là depuis longtemps, qui contribuent au quotidien au développement de l’ensemble du territoire tunisien. Nous ne le disons peut-être pas suffisamment, car la plupart des entreprises françaises le font de manière naturelle et spontanée.
  • La vérité, c’est que la France est restée invariablement le 1er investisseur en Tunisie depuis la Révolution, y compris dans les années difficiles : l’an passé, c’est encore 100 M€ d’investissements français qui ont été injectés dans le pays.

Certains diront sans doute que c’est peut-être peu en valeur absolue, mais c’est encore une progression de plus de 10% par rapport à l’année précédente alors que l’ensemble des investissements directs étrangers baissait de près de 20% dans le pays.

  • La visite d’État récente du Président de la République tunisienne en France a montré, si besoin était, que nos relations bilatérales continuaient de se renforcer au quotidien : ce qui est fondamental, c’est que cette relation progresse sous le signe d’une amitié sincère et de liens humains solides.
  • La France n’est pas simplement le premier partenaire commercial et économique de la Tunisie, l’un des premiers pourvoyeurs d’assistance technique, de touristes ou d’aide au développement.
  • Nos entreprises ne se contentent pas d’exporter ou d’investir. La France construit avec la Tunisie un nouveau partenariat industriel, à destination notamment des marchés tiers du continent africain. Ce partenariat progressera de manière dynamique parce qu’il repose sur des hommes et des femmes, sur les deux rives de la Méditerranée, qui se connaissent de longue date et aiment travailler ensemble.

2. Total illustre parfaitement cet engagement continu des acteurs économiques français :

  • Société présente en Tunisie depuis 1948, c’est avant tout un acteur majeur de son secteur : elle assure près de 1/4 de la distribution de pétrole en Tunisie et s’illustre par une part de marché de plus d’ 1/5 sur l’ensemble des produits pétroliers distribués.
  • C’est un employeur majeur, avec 1700 emplois alimentés dans le pays dont 220 employés directs, 200 à travers ses filiales et 1300 emplois indirects sous la marque.

C’est déjà une société dynamique qui œuvre au quotidien à la relance de l’économie tunisienne :

  • Total ne se contente pas de produire un chiffre d’affaires, elle investit chaque année dans le pays, y compris depuis 2011. La filiale et ses collaborateurs ont mis un point d’honneur à ne jamais interrompre le service à leurs clients, y compris durant les journées les plus intenses que la Tunisie a traversées depuis la Révolution.

  • C’est également une entreprise innovante qui participe à la construction de la Tunisie de demain : Total investit dans l’innovation, la recherche, l’appui aux jeunes diplômés: en rénovant en permanence ses stations, en les intégrant au monde des nouvelles technologies, en améliorant la qualité des services annexes comme la restauration.
  • Total est enfin –et ça, c’est souvent une marque unique des entreprises françaises- devenu un acteur à part entière du développement, au même titre que certaines agences gouvernementales : je félicite compagnie de s’être engagée très tôt dans le pays dans une démarche visant à promouvoir ce qu’on appelle la RSE, la responsabilité sociale des entreprises.
  • Total développe des activités de micro-crédit à l’égard de ses propres employés et s’engage dans le développement de l’ensemble du territoire tunisien, y compris dans les régions les plus défavorisées du pays. Ce ne sont pas que des annonces et des promesses, ce sont des actions au quotidien. Total a également mis en place une école de la logistique, qui a vocation à accueillir des salariés provenant du continent africain, pionnière avant l’heure de cette Tunisie, hub régional pour l’Afrique, que nous espérons tous pour demain.

Tous ces engagements correspondent parfaitement à l’orientation que la France souhaite donner à ses relations bilatérales avec la Tunisie, fondées sur la confiance et l’engagement. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here