Le Foreign office invite les Britanniques à quitter la Tunisie : “An another terrorist attack is highly likely”

0

“Foreign Office officials have told British people in Tunisia to leave as it warns another terrorist attack is « highly likely ».

BN7760grande-bretagneC’est en ces termes via un communiqué officiel, rendu public le jeudi 9 juillet 2015, que le Foreign Office ainsi que par la voix de Philip Hammond (ministre britannique aux Affaires étrangères) a demandé aux ressortissants britanniques, actuellement en Tunisie, de la quitter en les mettant en garde du fait qu’un autre attentat terroriste est « très probable ».

En Tunisie, nous venons d’apprendre que Son Excellence, l’Ambassadeur de Grande Bretagne qui devait organiser un évènement festif dans la soirée du lundi 13 juillet, dans sa résidence de La Marsa, vient d’avertir ses convives de l’annulation dudit évènement.

Malgré l’absence de menace précise et imminente, le Foreign Office invite les Britanniques à quitter la Tunisie

- Le Foreign office invite les Britanniques à quitter la Tunisie-An another terrorist attack is -highly likely-002

D’un autre côté, une mise à jour du site Web du Foreign Office appelle ceux qui sont en Afrique du Nord à quitter « par des moyens commerciaux », tandis que les tour-opérateurs ont annoncé qu’ils annulaient les futures réservations en Tunisie. il y a actuellement jusqu’à 3.000 vacanciers britanniques dans le pays. Les voyagistes organisent actuellement des vols supplémentaires pour assurer le rapatriement des Britanniques.

Le Foreign and Commonwealth Office a déclaré que  » le niveau de menace a augmenté considérablement » depuis la dernière attaque terroriste perpétrée sur la plage de la ville de Sousse qui a entrainé le décès de 30 Britanniques. Il a ajouté qu’une autre attaque était prévisible. Il a déclaré aussi qu’il n’y a pas, à l’heure actuelle, « une protection adéquate pour les touristes britanniques en Tunisie « .

- Le Foreign office invite les Britanniques à quitter la Tunisie-An another terrorist attack is -highly likely-001
Philip Hammond

« L’enquête tunisienne sur ceux qui sont derrière l’attaque Sousse et celle du musée du Bardo est toujours en cours et les Tunisiens annoncent clairement qu’ils traquent d’autres individus suspects qui peuvent avoir des liens avec cette attaque de Sousse.

Même si nous travaillons étroitement avec les autorités tunisiennes afin de renforcer les mesures sécuritaires, nous estimons qu’il faut faire encore plus pour protéger efficacement les touristes de la menace terroriste. »

M. Hammond a ajouté « Nous n’avons pas pris cette décision à la légère, car notre première priorité sera toujours la sécurité de nos concitoyens.

« Dans les jours et semaines à venir, nous allons continuer à suivre la situation de près et de travailler avec les Tunisiens pour mieux comprendre les menaces et renforcer leur réponse sécuritaire à elle. »

L’ambassade FCO reste ouverte en Tunisie et le gouvernement continuera à travailler en Grande-Bretagne pour aider ceux qui ont besoin d’aide et de conseils.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here