Terreur sur les plages de Rabat : des détrousseurs cagoulés et armés de sabres s’attaquent aux baigneurs

0

Des moments de terreur ont été signalés, au courant de la semaine dernière, sur les plages marocaines aux alentours de Rabat. Deux faits d’une grande criminalité ont été répertoriés à quelques jours d’intervalle.

En effet, ce vendredi 24 juillet 2015, la plage d’Abdouna de Rabat a été prise d’assaut par une bande composée d’une dizaine d’hommes. Sabres, coutelas ont été utilisés pour dépouiller tous les estivants de cette plage.

Une bande d’une dizaine d’hommes a ainsi attaqué, les baigneurs et les promeneurs pour les délester de tout ce qu’ils avaient de précieux, rapporte le journal Al Akhbar, et gare à ceux qui tentaient de résister.

L’attaque a finalement été stoppée après l’intervention de la police et une course-poursuite s’est soldée par l’arrestation de sept individus, tous mineurs. Ils seront, selon la même source, poursuivis pour vol sous la menace d’une arme blanche et constitution de bande de malfaiteurs, alors que les trois autres sont activement recherchés par la police. Les blessés ont quant à eux été transportés à l’hôpital.

Quelques jours auparavant, une autre attaque avait eu lieu sur la plage de Dar El Kebdani, dans la région d’Al Hoceima

Les faits de vendredi dernier surviennent, à peine à quelques jours, d’une première l’attaque effectuée par des hommes cagoulés sur la plage de Dar El Kebdani, dans la région d’Al Hoceima où heureusement l’intervention rapide de la gendarmerie a permis d’éviter le pire.

Selon le journal arabophone Al ahdath al maghribiya, les vacanciers présents sur cette plage située entre Nador et Al Hoceima avaient été surpris par huit hommes cagoulés qui les ont menacés avec des sabres.

« Ces huit personnes se promenaient en toute discrétion sur la plage avant de brandir leurs sabres devant les citoyens […]. Sans la présence de gendarmes sur place, plusieurs personnes auraient être assassinées » a déclaré un témoin de cette scène au quotidien Al ahdath al maghribiya.

Le Journal explique que deux gendarmes, avec l’aide de personnes présentes sur la plage, ont pu interpeller deux membres de ce gang. Selon les premiers éléments de l’enquête, cette bande criminelle n’a aucun lien avec une quelconque organisation terroriste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here