La grève des transporteurs de carburant vers les stations-services pourrait être reportée à cause de l’Aïd (débat en cours)

0

Tunisie (Grève des transporteurs de carburant) – la Fédération générale du travail avait annoncé que les transporteurs de carburant vers les stations-services observeraient une grève de 3 jours, dans tout le territoire tunisien, et ce, à partir du lundi 21 septembre 2015, dans un bras de fer en crescendo.

Les Stations–Services sont assaillies par les citoyens qui cherchent à s’approvisionner en carburant afin de parer à toute éventuelle pénurie en cette semaine de l’Aïd qui pourrait perturber les retours au bled.

Grève des transporteurs de carburant – Le tempo de ces grèves annoncées est révoltant, il suffit de voir celui de la rentrée scolaire et celui-ci, programmé à la veille de l’Aïd

Belgacem Ayari vient de déclarer qu’une séance de négociation s’est tenue aujourd’hui (dimanche 20 septembre), avec les parties concernées, au siège du ministère des Affaires Sociales afin de débattre de l’éventualité de reporter la grève à cause de l’Aïd dont les vacances porteraient le blocage du secteur à 6 jours au lieu de 3. Au moment où nous publions cet article, il n’y a pas eu d’accord, mais les débats pourraient se poursuivre ce lundi.

Dans une déclaration tendancieuse, Belgacem Ayari rejette la responsabilité sur le dos de l’UTICA et la rigidité de Wided Bouchamaoui.

De son côté, Khalil Ghariani, a essayé d’expliquer la position de l’UTICA qui refuse de se plier aux menaces vindicatives et culottées de certains syndicalistes. Khalil Ghariani a, en outre, précisé que le débat reste ouvert, mais dans le cadre des négociations et non l’affrontement et les menaces à l’encontre du secteur privé.

Si la grève se confirme, la société AGIL s’est engagée a approvisionner ses stations par ses propres moyens afin d’éviter la pénurie. D’autres firmes pétrolières semblent disposées à suivre cet exemple.

Rappelons que dans une déclaration à Shems FM, le secrétaire général de la Fédération, Moncef Ben Romdhane avait déclaré que la grève concernerait le secteur du carburant, et le transport des marchandises dans les ports maritimes.

Les transporteurs demandent la mise en application de l’accord relatif à l’augmentation des salaires de 2014, évaluée à 6%, et à la prime du transport évaluée à 10%.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here