César 2017 : « Elle » sacré meilleur film, Isabelle Huppert meilleure actrice

0
  • En cette nuit du vendredi 24 février, à la Salle Pleyel, le cinéma était à l'honneur. Pour la 42ème édition des César
  • Paul Verhoeven a de quoi être fier. C'est lui qui a reçu le césar du meilleur film pour « ELLE ». Quelques minutes avant d'avoir reçu ce prix, Isabelle Huppert avait déjà été sacrée pour ce même film avec le césar de la meilleure actrice. Elle s'envolera d'ailleurs dès demain pour Los Angeles où elle défendra le film aux Oscars, dimanche soir.
  • Paul Verhoeven avait face à lui des grands noms du cinéma: Houda Benyamina, François Ozon, Anne Fontaine, Xavier Dolan, Bruno Dumont ou encore Nicole Garcia.
  • Le César d'honneur a été remis à l'acteur américain George Clooney

Tunisie-Tribune (César 2017) – le film "Elle" du Néerlandais Paul Verhoeven a été doublement récompensé vendredi soir à Paris lors de la 42e cérémonie des César. Le thriller a reçu le César du "Meilleur film" et celui de "Meilleure actrice" pour Isabelle Huppert. Celle-ci avait déjà été récompensée d'un Golden Globe pour ce rôle et est en lice outre-Atlantique pour la cérémonie des Oscars dimanche soir.

Isabelle Huppert Meilleure actrice

Dans ce thriller subversif, Isabelle Huppert incarne une femme violée qui se met à traquer son agresseur. Pour sa première oeuvre française, le réalisateur de "Basic Instinct" et de "Robocop" reste fidèle à ses thèmes fétiches : le sexe et la violence. Le film concourrait aussi dans les catégories "Meilleure réalisation", "Meilleur espoir masculin" (avec le Belge Jonas Bloquet), "Meilleure actrice dans un second rôle" (Anne Consigny), "Meilleur acteur dans un second rôle" (Laurent Lafitte), "Meilleure photo", "Meilleure adaptation", "Meilleur montage", "Meilleur son", "Meilleure musique originale".

"Elle" avait déjà été consacrée début janvier par les Golden Globes américains, remportant le prix de meilleure actrice pour Isabelle Huppert et meilleur film en langue étrangère. Pour le César de la "Meilleure actrice", Isabelle Huppert était en lice face à la Belge Virginie Efira ("Victoria"), Marion Cotillard ("Mal de pierres), Judith Chemla ("Une vie"), Marina Foïs ("Irréprochable"), Sidse Babett Knudsen ("La fille de Brest") et Soko ("La danseuse"/coproduction des "Films du Fleuve", avec le Belge François Damiens).

Très souriante, l'actrice rousse, en longue robe verte, a remercié "Paul Verhoeven qui a mis en scène ce film si intelligemment, si audacieusement, si malicieusement". "Je pense parfois au rapport entre l'interprète que je suis et le rôle que j'ai joué, et je crois que pour Elle le rôle l'emporte sur l'interprète", a-t-elle dit. "Parce qu'au fond je ne jouais pas plus mal, aussi bien peut-être que d'autres films, mais cette année il me semble que l'avez mieux remarqué dans Elle", a-t-elle poursuivi.

"Divines" s'illustre avec plusieurs récompenses, alors que le César d'honneur a été remis à George Clooney 

Le César du "Meilleur acteur" a été attribué à l'acteur français Gaspard Ulliel pour son rôle dans"Juste la fin du monde", un huis clos familial du Canadien Xavier Dolan. Ce dernier, à 27 ans, a pour sa part reçu le César du "Meilleur réalisateur" pour son sixième film qui lui a déjà valu le Grand Prix du Festival de Cannes 2016. Le César d'honneur a été remis à l'acteur américain George Clooney qui a lancé depuis Paris un appel à la défense de la liberté dans l'Amérique du nouveau président Donald Trump. Il a également lancé un "Je t'aime" à son épouse Amal présente dans la salle et dont la grossesse a récemment été révélée.

Le film "Divines" de Houda Benyamina s'est illustré en remportant plusieurs CésarsL'oeuvre a été sacrée "Meilleur Premier film" et les actrices Déborah Lukumuena et Oulaya Amamra ont respectivement été récompensées des Césars de "Meilleure Actrice dans un Second Rôle" et "Meilleur Espoir Féminin". "Moi, Daniel Blake" a reçu le César du meilleur film étranger. Ce film de Ken Loach, Palme d'or au dernier Festival de Cannes décrit la dégringolade d'un chômeur broyé par le système.

Ma vie de Courgette Meilleur film d'animation

"La Fille inconnue" des frères Dardenne était en lice pour ce César du "Meilleur film étranger". Le César du meilleur film d'animation a récompensé le film franco-suisse "Ma Vie de courgette", conte délicat sur la tolérance à travers la quête de bonheur d'un petit garçon défavorisé. "La Tortue Rouge" du Néerlandais Michael Dudok de Wit, coproduit par la société belge du groupe d'édition Dupuis "Belvision, était aussi nommé dans cette catégorie. Le compositeur franco-libanais Ibrahim Maalouf, également trompettiste et pianiste, a reçu le César de la Meilleure Musique Originale pour la production "Dans les forêts de Sibérie." La 42e Cérémonie des César avait pour maître de cérémonie l'humoriste et comédien Jérôme Commandeur.

"Merci patron" meilleur documentaire

"Merci Patron!", film engagé et satirique de François Ruffin qui égratigne avec dérision le géant du luxe LVMH et son PDG Bernard Arnault a décroché, vendredi, le César du meilleur documentaire lors de la 42e cérémonie des César.

Ce film insolent raconte le combat d'un couple d'anciens ouvriers du groupe LVMH dans le nord de la France parvenus, avec l'aide du réalisateur, à soutirer de l'argent à Bernard Arnault, l'une des plus grosses fortunes de France. Ce documentaire, qui prend le parti des petits contre les gros, a connu un succès inattendu en salles, franchissant la barre des 500.000 entrées.

C'est la première réalisation du journaliste engagé François Ruffin, rédacteur en chef du journal satirique Fakir à Amiens et cofondateur du mouvement "Nuit Debout", fan du cinéaste américain Michael Moore. Il a annoncé qu'il serait le candidat de la gauche, hors PS, aux élections législatives de 2017 dans la 1ère circonscription de la Somme (Abbeville/Amiens-Nord).

En recevant son prix, vêtu d'un T-shirt "I love Vincent" (pour Vincent Bolloré, patron de Canal+, qui retransmet les Césars), il a tenu à alerter sur les délocalisations, évoquant le sort d'une usine de sèche-linge Whirlpool à Amiens, promise à la fermeture.

"Mon film parle d'une usine qui part en Pologne et qui laisse derrière un paquet de misère et un paquet de détresse. Et au moment où je vous parle, c'est une usine d'Amiens, Whirlpool, qui fabrique des sèche-linge, qui subit la même histoire et maintenant ça part là aussi en Pologne", a-t-il dit. "Il y a 15 ans, j'étais déjà à Amiens et c'était le lave-linge qui partait en Slovaquie. (…) Pourquoi ça dure comme ça depuis trente ans ? Ça dure comme ça parce que ce sont des ouvriers qui sont touchés, et donc on en a rien à foutre", a-t-il lancé.

"Dans ce pays il y a peut-être des sans dents, mais surtout il y a des dirigeants sans cran", a lancé François Ruffin. "Donc maintenant, François Hollande par exemple a l'occasion de montrer sur le dernier fil que son adversaire c'est la finance, qu'il peut faire des réquisitions, qu'il peut interdire les produits Whirlpool sur le territoire français, qu'il peut sortir de l'impuissance et se bouger le cul", a-t-il plaidé.

Meilleur réalisateur : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

Le palmarès complet des César 2017 :

Meilleur film : Elle

Etaient également nommés :

Meilleur réalisateur : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

Etaient également nommés :

Meilleure actrice : Isabelle Huppert dans Elle

Etaient également nommés :

Meilleur acteur : Gaspard Ulliel dans Juste la fin du monde

Etaient également nommés :

Meilleure actrice dans un second rôle : Déborah Lukumuena dans Divines

Etaient également nommés :

Meilleur acteur dans un second rôle : James Thierrée dans Chocolat

Etaient également nommés :

Meilleur espoir féminin : Oulaya Amamra dans Divines

Etaient également nommés :

Meilleur espoir masculin : Niels Schneider dans Diamant noir

Meilleur premier film : Divines

Etaient également nommés :

Meilleur scénario original : L'Effet aquatique

Etaient également nommés :

  • Divines
  • Les Innocentes
  • Ma Loute
  • Victoria

Meilleure adaptation Ma vie de Courgette

Etaient également nommés :

  • Elle
  • La Fille de Brest
  • Frantz
  • Mal de pierres
  • Réparer les vivants

Meilleur film étranger : Moi, Daniel Blake – Grande-Bretagne

Etaient également nommés :

Meilleurs costumes : La Danseuse

Etaient également nommés :

  • Frantz
  • Ma Loute
  • Mal de pierres
  • Une vie

Meilleurs décors : Chocolat

Etaient également nommés :

Meilleur film d'animation : Ma vie de Courgette

Etaient également nommés :

Meilleur court métrage d'animation : Celui qui a deux âmes

Etaient également nommés :

Meilleur film documentaire : Merci patron !

Etaient également nommés :

Meilleure musique : Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie

Etaient également nommés :

Meilleur court métrage – ex-aequo : Maman(s) et Vers la tendresse

Etaient également nommés :

Meilleure photographie : Frantz

  • Elle
  • Les Innocentes
  • Ma Loute
  • Mal de pierres

Meilleur montage : Juste la fin du monde

  • Divines
  • Elle
  • Frantz
  • Mal de pierres

Meilleur son : L'Odyssée

Etaient également nommés :

  • Chocolat
  • Elle
  • Frantz
  • Mal de pierres

La bande-annonce de "Elle", César 2017 du Meilleur film :

https://youtu.be/PSCVCpnO3UM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here