Démission de Chafik Sarsar et de deux membres de l’ISIE suite à des conflits internes et d’entraves…

0

Tunisie-Tribune (Chafik Sarsar demisionne) – le président de l’l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), Chafik Sarsar a annoncé, aujourd’hui, mardi 9 mai 2017, sa démission ainsi que celle de deux autres membres de l’instance : 

Mourad Ben Mouelli, Vice-Président, représentant des Magistrats Administratifs et Lamia Zargouni, Membre du Conseil, représentante du Corps de la Magistrature.

Rappelons que nous sommes à

sept mois seulement des premières élections municipales prévies le 17 décembre prochain.

Refusant d’étayer les raisons de sa démission et de celle de ses deux co-équipiers, le chef de l’Instance électorale s’est contenté d’avancer « des conflits internes surgis » et « un ensemble d’entraves. ». « Ces divergences, qui ont éclaté au lendemain du renouvellement au tiers des membres de l’ISIE le 10 février 2017, ne portent pas sur les procédures de travail, mais mettent en cause des principes et des valeurs », a-t-il ajouté. Il a particulièrement pointé du doigt la fin de détachement de certains agents de l’ISIE, mais insinué que les enjeux réels sont beaucoup plus importants. Sarsar a appelé l’ARP à pourvoir le plutôt possible aux postes vacants, avant la fin de la session parlementaire, en raison de l’imminence des échéances municipales.


L’ISIE

Rappelons aussi qu’en vertu du Décret-loi n° 2011-27, l’ISIE se compose d’une commission centrale ayant son siège à Tunis et de commissions au niveau des circonscriptions électorales dont les sièges sont situés aux chefs-lieux des gouvernorats et aux sièges des missions diplomatiques. 

La composition du conseil de l’ISIE

Elle se compose de seize (16) membres désignés par décret et choisis comme suit :

  • trois (3) magistrats choisis par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi six (6) candidats dont la moitié est proposée respectivement par l’association des magistrats tunisiens et le syndicat des magistrats à parts égales parmi les conseillers du tribunal administratif, les conseillers de la cour des comptes, et les magistrats du troisième grade de l’ordre judiciaire,
  • trois (3) membres choisis par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi six (6) candidats proposés par le conseil de l’ordre national des avocats, 
  • un membre parmi les notaires choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi deux (2) candidats proposés par la chambre nationale des notaires,
  • un membre parmi les huissiers de justice choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi deux (2) candidats proposés par l’ordre national des huissiers de justice,
  • un membre choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi deux (2) candidats proposés par l’ordre des experts comptables de Tunisie,
  • un membre spécialisé en communication choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi deux (2) candidats proposés par le syndicat des journalistes Tunisiens,
  • deux (2) membres représentant les organisations non-gouvernementales spécialisées dans le domaine des droits de l’Homme choisis par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi une liste de candidatures présentée par les dites organisations à l’instance,
  • un membre représentant les Tunisiens à l’étranger choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi une liste de candidatures présentée à l’instance,
  • un membre spécialisé en informatique choisi par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique parmi une liste de candidatures présentée à l’instance,
  • deux (2) membres parmi les professeurs universitaires choisis par l’instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, parmi une liste de candidatures présentée à l’instance.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here