Mosquée Al Aksa-Blocus : Manifestation d’activistes de la société civile devant la Zitouna

0

Tunisie-Tribune (Zitouna) – Des activistes de la société civile ont manifesté vendredi après-midi devant la mosquée Zitouna à Tunis en soutien au peuple palestinien après la fermeture par les autorités israéliennes de la Mosquée Al Aksa après la mort la semaine dernière de deux soldats israéliens tués par trois palestinien.

L’artiste palestinien résidant en Tunisie, Samer Mortadha, présent à la manifestation, a déclaré à l’agence TAP que « le blocus de la Mosquée Al Aksa est le résultat de la démission des régimes arabes officiels dans le soutien à la cause palestinienne après les révolutions arabes qui ont causé plus d’une blessure dans la région ».

« Cette manifestation est organisée vendredi à l’appel de Palestiniens vivant en Tunisie et des activistes de la société civile tunisienne pour exprimer leur refus de la décision des autorités israélienne de fermer la Mosquée Al Aksa », a-t-il précisé.

Samer Mortadha a affirmé que « la cause palestinienne reste dans le cœur des artistes arabes et le peuple tunisien qui a participé activement à la résistance depuis 1948 ».

De son côté, l’activiste du réseau « Bab Al Maghariba », Salaheddine Daoudi, a affirmé que la manifestation de vendredi « est un soutien moral à Al Qods et à la cause palestinienne et une protestation contre la position négative des autorités tunisiennes ».

« Il n’est pas acceptable d’accueillir le comédien Michel Boujnah, connu pour son soutien au mouvement sioniste, au moment ou les habitants d’Al Qods vivent sous un blocus, le premier du genre depuis cinquante ans », a-t-il souligné.

Pour sa part, Samia Chabbi, présidente de l’association tunisienne de rejet de la normalisation a indiqué que « la manifestation devant la mosquée Zitouna a une dimension symbolique et représente un message de soutien de la Tunisie de la Zitouna à la Palestine d’Al Aksa face au silence total du monde arabe ».

« Nous appelons les peuples arabes à agir en faveur de la cause palestinienne et contre la judaïsation d’Al Qods en cette période sensible de l’histoire de la région », a-t-elle affirmé.

Des dizaines d’activistes, brandissant des banderoles de soutien à la cause palestiniennes et condamnant le blocus d’Al Aksa, ont pris part à la manifestation, représentant le parti de l’unité, l’association de rejet de la normalisation et des Palestiniens établis en Tunisie, en l’absence de partis tunisiens représentés au parlement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here