Tunisair : naissance d’un bébé à bord du vol Tunis-Nice (Félicitations & règlementation)

0

Tunisie-Tribune (naissance d’un bébé à bord du vol Tunis-Nice) –  camouflant sa grossesse, une femme enceinte a voyagé, le 18 août 2017, sur le vol Tunis-Nice de Tunisair. Cette femme qui cherchait apparemment à accoucher sur le sol français après des vacances à Tunis, afin de faire bénéficier son bébé de la nationalité française, a du subir les inconvénients (et heureusement d’un excellent encadrement) pour un accouchement en fin de vol.

L’équipage de Tunisair se composait entre autres de : Zied Guerbouj, Commandant de bord et de Kaouther Jebeli, Chef de cabine, etc.

Bravo aux membres de l’équipage de Tunisair qui se sont comporté en véritables professionnels pour mener à terme cette naissance dans d’excellentes conditions. Un médecin généraliste parmi les passagers les a aidé dans cette tâche d’encadrement de la maman jusqu’à la mise au monde de son enfant (un garçon) à l’atterrissage de l’avion à l’aéroport de Nice.

Aplaudissements et youyos

L’accouchement s’est bien passé, la maman et son bébé vont très bien et les passagers, émus, ont réservé au nouveau-né un chaleureux accueil avec applaudissements et youyos quand il a poussé son premier cri.

M. Youssef Kekli, le directeur du centre de communication et des relations extérieures de Tunisair a déclaré que :  « L’enfant ainsi que la mère se portent bien! Le tout s’est déroulé dans la joie des voyageurs ! »

Rappel de la règlementation :

Une femme enceinte, a-t-elle le droit de prendre l’avion ?

Oui, à condition d’éviter d’embarquer après la 37e semaine d’aménorrhée (au début du 9e mois), la 32e semaine si l’on est enceinte de jumeaux. « Il n’y a pas de preuve montrant que prendre l’avion serait responsable de fausses couches, d’accouchement prématuré ou déclencherait une perte des eaux », rassurent les experts.

Aucune preuve également que les changements de pression atmosphérique ou d’humidité ont un effet nocif sur la santé de la femme enceinte ou du bébé. « Tout le monde est exposé à une légère radiation durant un vol, les vols occasionnels ne présentent pas de risques pour la femme enceinte ni pour son bébé ».

Les compagnies aériennes font ce qu’elles veulent

L’autorité conseille à la femme enceinte de déambuler le plus possible pendant le vol et de s’hydrater correctement. Il est recommandé aux femmes enceintes de demander systématiquement l’avis de leur obstétricien avant d’envisager de prendre l’avion. Il déconseille les longs voyages aériens (durant plus de quatre heures) en fin de grossesse. Il est précisé également dans un rapport de 2014 qu’une vigilance accrue doit être exercée sur le risque particulier de thrombophlébite.

Règlementation appliquée par certaines compagnies aériennes:

Jusqu’à la fin du sixième mois de grossesse : le certificat médical n’est pas obligatoire.

A partir du sixième mois et jusqu’à la fin du huitième mois : se munir d’un certificat médical émis durant les sept jours précédant le voyage

Au neuvième mois, la femme enceinte peut voyager accompagnée d’un médecin.

À partir de la 28ème semaine de grossesse sans complication, munissez-vous d’une lettre de votre sage-femme/médecin, datant de 2 semaines maximum avant le vol et attestant que vous êtes apte au voyage. Présentez-la à l’enregistrement de l’aéroport et/ou à la porte d’embarquement. Cette lettre doit indiquer les éléments suivants :

  • Votre grossesse ne présente aucune complication
  • – La date d’accouchement prévue
  • – La confirmation que vous êtes en bonne santé et apte à voyager.

La compagnie se réserve droit de refuser l’embarquement d’une passagère enceinte de plus de 28 semaines ne présentant pas de lettre indiquant son aptitude au voyage.

Pour les grossesses sans complications, les voyages ne sont quand même pas autorisés :

  • Après la 32ème semaine de grossesse, quand la femme enceinte attend des jumeaux ou des triplés.
  • Après la fin de la 36ème semaine, pour les grossesses simples sans complication.

Nous ignorons les conditions exactes dans lesquelles l’heureuse maman a été autorisée à monter à bord de l’avion, mais nous lui présentons tous nos vœux de bonheur et de longue vie avec son bébé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here