Tunisie : les USA et l’Allemagne financent la sécurisation de la frontière avec la Libye

0
Tunisie-Tribune (frontière avec la Libye) – Le Pentagone américain a décidé d’appuyer les dirigeants tunisiens pour empêcher les migrants, les terroristes et les trafiquants de drogue de franchir la frontière à partir de la Libye. Une allocation de 20 millions de dollars puisée dans un fonds commun mis en place avec l’Allemagne vient d’être accordée au pays qui renforce son système de détection.

La frontière entre la Libye et la Tunisie est un véritable axe pour beaucoup d’immigrants clandestins et plusieurs activités illégales notamment les trafics de drogue et le terrorisme. Une situation qui a une dimension mondiale après les attentats qu’a connus la Tunisie il y a quelques années, et les menaces qui planent sur les voisins du Nord. Pour renforcer la lutte du pays d’Afrique du nord en ce sens, le Département de la Défense des Etats-Unis a décidé d’allouer près de 20 millions de dollars à la Tunisie pour s’équiper en matériel de détection de haute technologie à la frontière tunisienne. « Les fonds serviront à renforcer la capacité du gouvernement tunisien à détecter et répondre aux menaces posées par le trafic de matériaux illicites », a écrit Kenneth Rapuano, secrétaire adjoint à la Défense des Etats-Unis, dans une correspondance du Congrès citée par Al-Monitor. Le Pentagone américain avait en effet, informé le Congrès de cette initiative dans un courrier en janvier 2018, en puisant dans un fonds commun mis en place avec l’Allemagne en septembre 2017, pour sécuriser la frontière tunisienne avec la Libye, un pays en proie actuellement à un chaos sécuritaire inquiétant pour toute la région.

Cette opération intervient quelques deux mois après celle de l’Allemagne qui avait offert aux autorités tunisiennes, des équipements électroniques d’un coût de 34 millions d’euros destinées à sécuriser les frontières. Cet appui devrait être accompagné d’un don supplémentaire de 18 millions d’euros au profit du ministère tunisien de la Défense.

Un mur le long de la frontière

Les responsables du Département de la défense des USA ont toujours été intéressés à agir dans cette zone. Il y a deux ans, l’Agence américaine pour la réduction des menaces de défense, un bureau du Pentagone en charge de la lutte contre les armes de destruction massive, a enclenché un projet de construction d’un système de surveillance électronique le long de la moitié de la frontière tuniso-libyenne avec une subvention de 24,9 millions de dollars.

Selon le ministre tunisien de la Défense nationale Abdelkarim Zebidi qui s’adressait à la presse à la caserne militaire de Ben Guerdane, la première tranche du système électronique permanent devrait s’achever au milieu de l’année 2018 et s’étalera sur 180 km, de Ben guerdane à Dhehiba. Quant à la deuxième partie, longue de 210 km, elle s’étendra de Dhehiba à Borj El Khadhra avec la fin des travaux prévus pour la fin 2019 et début 2020.

Ce n’est pas la première fois que le Pentagone appuie la Tunisie en matière de défense. L’année dernière déjà, la Tunisie a bénéficié de plus de 20 millions de dollars, notamment des gilets pare-balles, des hélicoptères, des appareils de vision nocturne et des armes légères. Sans oublier qu’en 2016, la Tunisie a dû s’appuyer sur les Etats-Unis pour 10% de son budget militaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here