Top départ de la caravane de sensibilisation au programme d’entrepreneuriat agricole « Agripreneur 2.0 »

0

Tunisie-Tribune (Agripreneur 2.0) – Matthias Giegerich, directeur régional de la GIZ Tunisie-Libye, de Mme Annette Kaiser, Conseillère en Coopération à l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne en Tunisie, ainsi que de plusieurs partenaires et acteurs dans les régions, sans oublier les représentants de la presse venus en nombre, Samir Taieb, le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a donné, ce mercredi 7 mars 2018, le coup d’envoi du programme d’entrepreneuriat agricole « Agripreneur 2.0 ».

Initié par le ministère de l’Agriculture en collaboration avec l’Agence allemande de la coopération internationale (GIZ) et l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA), ce programme vise à promouvoir l’auto-emploi et l’entrepreneuriat agricole dans les zones rurales du nord-ouest et du centre-ouest de la Tunisie.

Le ministre de l’agriculture a fait savoir, à cette occasion, qu’une caravane d’information et de sensibilisation des jeunes ruraux, au programme “Agripreneur 2.0” a démarré pour sillonner pendant deux semaines (jusqu’au 20 mars), 27 délégations dans 7 gouvernorats (Béja, Jendouba, Le Kef, Siliana, Kairouan, Sidi Bouzid et Kasserine).

L’objectif étant d »aller à la rencontre des jeunes des deux sexes âgés entre 18 et 40 ans, diplômés et non diplômés, en vue de favoriser le développement d’idées créatives, pour la réalisation de start-up dans les secteurs agricole, agroalimentaire et les services liés “.

Samir Taieb a indiqué que le but de ce projet, consiste à cibler les jeunes qui maîtrisent bien l’outil informatique, les nouvelles technologies et les applications numériques.

“Agripreneur 2.0” encourage les jeunes futur auto-entrepreneur à mobiliser leurs acquis, dans la réalisation de projets agricoles. Une approche qui s’inscrit parfaitement dans le cadre du principe de discrimination positive en faveur des régions et du développement régional.

Matthias Giegerich, directeur régional de la GIZ Tunisie-Libye,  a fait savoir que le projet consiste à sensibiliser 10.000 personnes à l’esprit entrepreneurial, via cette caravane. Devant l’importance du contenu de sa déclaration, nous la reprenons ci-après dans son intégralité :

Matthias Giegerich : « C‘est un honneur et un plaisir pour moi d’être parmi vous à cette Cérémonie de lancement du programme AGRIPRENEUR 2.0 et de sa caravane d’attractivité destinée aux jeunes dans les milieux ruraux.

La GIZ est présente en Tunisie depuis 1975. Elle met en œuvre des projets multiples de la Coopération Allemande.  

Nos Bureaux à Tunis et dans les régions comptent 45 experts expatriés et plus de 220 experts tunisiens répartis sur plusieurs projets de développement au nom de la Coopération Allemande et surtout au nom du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).  

Nous agissons principalement dans les quatre domaines suivants :

  • Gestion durable des ressources naturelles,
  • Énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et le climat,
  • Développement économique durable et emploi,
  • Décentralisation / Développement régional, gouvernance locale et démocratie.

Dans tous les projets qu’on exécute en collaboration avec nos partenaires tunisiens et les Ministères, nous favorisons la participation des jeunes, filles et garçons, à l’emploi, à leur autonomisation économique et au développement de leurs compétences. 

Les jeunes représentent le futur. Sans eux, on ne peut parler de développement durable. Ils sont les acteurs du changement, au court et moyen terme mais aussi au long terme.

Nous croyons au potentiel de la jeunesse tunisienne, son espoir et à sa volonté de créer du changement. 

Concrètement, plusieurs programmes de promotion entrepreneuriales œuvrent, depuis un certain temps, pour l’emploi des jeunes et la création d’opportunités à travers l’accompagnement dans la préparation, la création et la post-création des entreprises.

Spécifiquement, les projets de développement rural au service de l’agriculture en appui aux différentes structures du Ministère de l’Agriculture et des partenaires décentralisés, visent la professionnalisation des producteurs et des transformateurs, l’augmentation de la valeur ajoutée sur ces deux maillons ainsi que l’amélioration. 

Pour cela, la disponibilité de services adaptés à tous ces acteurs et à tous les niveaux régionaux et nationaux sont cruciaux, tout en intégrant de la technologie adaptée et veillant à l’efficience des ressources – qu’elles soient financières ou naturelles.

Ainsi, le projet Agripreneur 2.0 du Programme Promotion de l’Agriculture durable (PADII) avec le Ministère de l’Agriculture et son agence d’implémentation l’APIA, s’intègre parfaitement dans l’esprit de créer rapidement mais de façon ancrée institutionnellement une dynamique de « vouloir faire » et de « vouloir entreprendre ». Le chemin de chacun, évidemment, ne sera pas facile. Plusieurs obstacles demandent une longue haleine et des partenaires qui le soutiennent pour franchir et finalement aboutir.

L’agriculture a certes besoin de rajeunissement, d’innovation et de modernisation.

C’est ainsi que nous avons besoin d’attirer l’intérêt des jeunes vers l’agriculture, de répondre à leurs préoccupations, de les soutenir dans la réflexion et le développement des idées innovantes de projets, mais aussi de les accompagner dans leur premier élan de création.

La Caravane de l’Agripreneur 2.0 est donc le début du long chemin de la création d’emploi et de l’inspiration de la jeunesse des zones rurales.  

Je suis très heureux de voir tant de partenaires intéressés et impliqués. Je souhaite bonne route et beaucoup de réussite à cette Caravane.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here