BCE se désolidarise de ses conseillers proches de Youssef Chahed : Azzabi, Garrach, Ben Ticha et Guefrach sont libres de quitter le Palais

0

Tunisie-Tribune – Le président de la République, Beji Caïd Essebsi, a présidé mercredi dernier une réunion avec ses conseillers. Il s’agirait de la toute première réunion du genre après la crise politique et l’interview accordée à leur insu, aux trois médias tunisiens et filmée dans la résidence du chef de l’Etat à Hamammet, rapporte Acharaa Al Magharibi citant des sources proches du Palais de Carthage.

Lors de cette réunion, le chef de l’Etat aurait reproché à certains de ses conseillers, le fait de se ranger du côté de Youssef Chahed. Il serait même allé jusqu’à dire, directement, qu’il n’a pas l’habitude de limoger ou de renvoyer les personnes qui travaillent avec lui. « Ceux qui veulent partir du Palais, ils sont libres, qu’ils le fassent » aurait-il lancé.

Le chef du cabinet de BCE, Slim Azzabi, la porte-parole de la présidence Saïda Garrach, le conseiller chargé des relations avec les partis politiques Noureddine Ben Ticha et le conseiller chargé de l’information Firas Guefrach, seraient visés par ces propos. En effet, ils sont accusés d’être impliqué dans le projet politique du chef du gouvernement Youssef Chahed, qui souhaiterait porter sa candidature aux prochaines élections présidentielles. Notons que ces conseillers avaient déjà démenti ces informations.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here