Stanford Seed annonce le sommet mondial inaugural Seed Transformation Network à Nairobi, au Kenya

0

Tunisie-Tribune ( Stanford Seed ) – Plus de 200 participants de Stanford Seedvenant de l’Afrique et de l’Inde se sont réunis pour la première fois dans le but de concrétiser leur engagement mutuel et apporter la prospérité aux communautés grâce à la croissance des entreprises.

STANFORD, Californie – (BUSINESS WIRE/AETOSWire) – Plus de 200 fondateurs et propriétaires d’entreprises de toute l’Afrique et de l’Inde se sont réunis, le mois dernier, à Nairobi, au Kenya, pour participer à la cérémonie d’inauguration du sommet mondial Seed Transformation Network. Tous leschefs d’entreprise présentsont préalablement suivi le programmeSeed Transformation, un programme d’uneannée délivré par l’Université Stanford par l’intermédiaire de Stanford GraduateSchool of Business.

Cet événement inaugural a offert une opportunité aux chefs d’entreprise les plus prometteurs en Afrique et en Inde pour poursuivre leur apprentissage et réseauter, visant ainsià développer leurs affaires, créer des emplois et, en fin de compte, étendre l’impact de leurs affairesdans leurs communautés et leurs pays. L’événement comprenait des groupes d’experts de l’industrie, des vistes effectuées dans les entreprises des participants kényens et des séances d’apprentissage, animées par Jesper Sørensen, directeur de SeedFaculty, et Sarah Soule, professeuren comportement organisationnel.

« Nous avons constaté que 58% des participants au sommetSeedmènent désormais des affairesconjointes après avoir complété le programme. Je suis toujours impressionnépar leur niveau d’engagement les uns envers les autres et vis-à-vis de leurs communautés locales« , a déclaré Darius Teter, directeur exécutif de Seed. « Ce sommet est basé sur l’idée selon laquelle la solution durable à long terme à la pauvreté repose sur l’initiative des entrepreneurs, leur persévérance et leur volonté de prendre des risques. Le réseau mondial des entrepreneurs réunis ici est uni par une mission commune: développer leurs organisations et apporter la prospérité à leurs économies régionales« .

Le tour des entreprises comprenait des visites aux entreprises dynamiques telles que FunKidz, la première marque mondiale de meubles pour enfants en Afrique; Vivo Activewear, une entreprise composée de 11 magasins offrant la plus grande gamme d’habillements et de vêtements de sport pour femmes conçus et fabriqués au Kenya; et Magana Flowers, une ferme floriculture qui produit et exporte des fleurs en Russie, au Japon, en Australie, en Europe et au Moyen-Orient.

« Depuis l’achèvement du programme Seed Transformation, nous avons pu agrandir nos magasins de 6 à 11. Nous avons également doublé nos revenus et nos employés« , a déclaré Wandia Gichuru, PDG de Vivo Activewear. « Je pense que Seed est unique, non seulement en raison de ce qui se passe dans la classe, mais aussi ce qui se passe à l’extérieur. Le réseau est éventuellement aussi précieux que les cours et les autres ressources offertes par le programme. Je pense que nous venons tout juste de commencer à comprendre à quel point un réseau comme celui-ci peut être aussi puissant« .

Le programme Seed Transformation, lancé pour la première fois en Afrique de l’Ouest en 2013, s’étendaità l’Afrique de l’Est en 2016, à l’Inde et à l’Afrique du Sud en 2017. Les membres du corps professoral à Stanford se rendent dans chaque région pour partager leurs idéesavec les propriétaires et fondateurs des entreprises à propos de l’entrepreneuriat dans la Silicon Valley, visant ainsi à stimuler la croissance des entreprises et, par conséquent, la prospérité mondiale.

Selon desenquêtes effectuéesrécemment, la majorité des participants à Seed, qui ont achevéle programme, développent leur entreprise dans son ensemble. Les résultats comprennent ce qui suit: 62% embauchent de nouveaux employés à temps plein; 63% augmententles revenus; et 86% augmentent le total de leurs clients après avoir achevé le programme. A noter que les anciens participants ont réuni plus de 25 millions de dollars de capital pour la croissance de leurs entreprises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here