Projet du Budget de l’Etat 2019 : Le gouvernement ambitionne d’augmenter ses ressources propres de 9,8%

0

Tunisie-Tribune ( Budget de l’Etat 2019 ) – Le gouvernement ambitionne d’augmenter ses ressources propres de 9,8% (2,7 milliards de dinars) en comparaison avec les résultats prévus pour 2018.

Le document du projet du budget de l’Etat pour 2019 indique que les ressources propres pour l’année 2019 s’élèvent à 30,7 milliards de dinars. Les ressources du budget de l’Etat proviennent à hauteur de 75,2% des ressources propres et de 24,8% des ressources d’emprunt.

Ces ressources sont réparties entre recettes fiscales (27 milliards de dinars), soit une hausse de 10,7% en comparaison avec les attendus pour 2018, et recettes non fiscales (3,6 milliards de dinars, contre 3,4 milliards de dinars devant être collectées en 2018).

Les entrées fiscales sont réparties entre impôts directs évalués à 10,047 milliards de dinars, soit une hausse de 11,9% en comparaison avec les résultats attendus pour 2018, l’impôt sur le revenu devant évoluer de 16,1% en comparaison avec les résultats actualisés de 2018.

Le rendement de l’impôt sur les sociétés pétrolières devrait s’améliorer de 5,8% comparés aux résultats prévus pour 2018 en lien étroit avec la hausse des prix des hydrocarbures. La progression de l’impôt sur les sociétés non pétrolières sera de 2%.

Les impôts indirects seront de 17,033 milliards de dinars, enregistrant une hausse de 9,9% en comparaison avec les impôts indirects pour 2019 sur la base de l’amélioration du rendement des taxes douanières de 13,4% et de ceux de la taxe sur la valeur ajoutée (11%) et et sur la consommation de 10% (produits du tabac et pétroliers, les boissons alcoolisées et autres produits).

Les recettes non fiscales sont estimées pour 2019, selon le même document, à 3,6 milliards de dinars contre 3,4 milliards de dinars devant être collectés en 2018.

Ces estimations ont été calculées sur la base de la commercialisation de la part de l’Etat de pétrole brut (624 millions de dinars), le recouvrement de 515 millions de dinars au titre de la redevance sur le gaz naturel algérien passant par la Tunisie, la mobilisation de 879 millions de dinars au titre des recettes des contributions de l’Etat et de 390 millions de dinars provenant de la ventre des biens confisqués ainsi que des dons extérieurs (150 millions de dinars).

Les ressources d’emprunts (24,8% des ressources de l’Etat) sont estimées à 10,142 milliards de dinars en 2019.

Le volume de la dette publique est évalué à 82,890 milliards de dinars à fin 2019, soit 70,9% du PIB, contre 71,7% du PIB prévu en 2018 et 70,3% enregistré en 2017.

Le budget de l’Etat est estimé en 2019, à 40,861 milliards de dinars, soit une augmentation de 8,5% par rapport à 2018.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here