Lassaad Yacoubi : Nouvel échec d’une séance de négociations entre syndicat et représentants du gouvernement

0

Tunisie-Tribune ( échec d’une séance de négociations ) – Le secrétaire général de la Fédération générale de l’Enseignement supérieur, Lassaad Yacoubi, a indiqué vendredi soir sur la page facebook de la Fédération que la séance de négociations qui a réuni vendredi une délégation du gouvernement et le syndicat a échoué.

Yacoubi a déclaré que “la réunion a été plus décevante que les précédentes et a été marquée par le revirement du gouvernement sur les accords précédents”. Il a réitéré l’attachement de la Fédération à la mise en œuvre des décisions précédentes et des revendications portant sur l’octroi d’une prime spéciale sans être incluse aux négociations sociales comme souhaité par le gouvernement.

Il a fait état du d’autre part du revirement du gouvernement sur le doublement de la prime de contrôle des examens nationaux (45 dinars pour le Bac et de 25 dinars pour le concours de fin de l’enseignement de base), affirmant que la délégation gouvernementale a proposé un accroissement de 50 % de cette prime en 2019.

Yacoubi a ajouté que le gouvernement avait l’intention de supprimer certaines parties du travail périodique et de redistribuer la prime au reste des régions, une proposition rejetée par la Fédération qui appelle à doubler cette prime et à accorder des mesures de promotion exceptionnelles au profit des membres du corps professoral actifs au cours de l’année 2015 pour combler le fossé avec le reste de leurs collègues. Selon lui, la partie gouvernementale n’a pas fait de propositions à ce sujet.

En revanche, la revendication de l’homologation des postes de fonction des directeurs a été approuvée par la délégation gouvernementale tout en rejetant son effet rétroactif.

Le secrétaire général de la fédération a critiqué le “refus” du gouvernement d’accorder une prime au profit des directeurs qui supervisent des établissements d’enseignement dépourvus de possibilités ou de cadre éducatif.

Sur un autre plan, Yacoubi a révélé que les budgets des établissements d’enseignement secondaire en 2019 ont diminué d’au moins 25%, soulignant que la délégation syndicale a demandé une levée de fonds et rejeté une proposition du gouvernement visant à augmenter son budget de 3%, affirmant qu’il ne répondait pas aux besoins.

Le responsable syndical a fait état de divergence de vues aussi entre les deux délégations sur la question de la retraite des éducateurs, accusant le gouvernement de chercher à se soustraire à la responsabilité de payer la contribution des éducateurs à la retraite et leur faire assumer le fardeau des cotisations sociales.

L’Union générale tunisienne du travail a annoncé mardi une séance de travail réunissant la Fédération générale de l’enseignement secondaire et des membres du Bureau exécutif de la centrale syndicale avec une délégation du gouvernement composée des ministres de l’éducation, des finances, des affaires sociales, de la fonction publique et du secrétaire général du gouvernement.

Le 5 novembre courant, l’instance administrative de l’enseignement secondaire avait décidé de boycotter les examens du premier trimestre de l’année scolaire 2018-2019, rappelle-t-on.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here