Malversation et corruption : suite au 31e rapport de la Cour des Comptes, des têtes vont tomber !

0

Tunisie-Tribune (Malversation et corruption) – la publication au grand jour des résultats et constats du 31è rapport de la Cour des Comptes, le chef du gouvernement Youssef Chahed a donné ses instructions aux membres du gouvernement afin de prendre des mesures draconiennes, appliquer la loi et sanctionner les responsables de malversations.

Malversation et corruption : nul n’est au-dessus de la loi

Youssef Chahed a insisté sur le fait que nul n’est au-dessus de la loi. Dans ce contexte, on croit savoir qu’un conseil ministériel se tiendrait au début de la semaine prochaine pour examiner le contenu de ce rapport et pointer du doigt ce que ce rapport a dévoilé comme manipulation de l’argent public au sein de certaines entreprises d’Etat.

Des sanctions exemplaires pour réhabiliter l’Etat

Il sera procédé au cours de ce conseil à la prise des mesures administratives et judiciaires pour réhabiliter l’Etat.

Un comité a été constitué au sein de la présidence du gouvernement pour réexaminer les autorisations délivrées au cours des dernières années.

Rappelons que le 31è rapport de la Cour des Comptes a dévoilé, entre autres, que la CNRPS avait recruté directement 50 agents de manière contractuelle au cours des années 2011 et 2015, contrairement aux règles en vigueur.

11MD de consommation d’énergie gratuite aux employés de la STEG

Le rapport a également pointé du doigt la STEG en dévoilant que 11MD de consommation d’énergie sont livrés gratuitement aux agents de l’entreprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here