Grève Générale (17Janv.) : la paralysie était totale à l’aéroport de Tunis-Carthage

0

Tunisie-Tribune ( paralysie totale à l’aéroport ) – L’aéroport international de Tunis-Carthage a enregistré, ce jeudi 17 janvier 2019, le jour de la grève générale, décidée par l’UGTT, une paralysie totale, en raison de l’échec des négociations avec le gouvernement sur les ’augmentations salariales dans la fonction publique.

Le privilège du foot : seuls les supporters du Club Africain ont pu décoller

Même le service minimum promis par le minitre du Transport n’a pu être assuré. Une grande réussite pour les uns et une situation catastrophique pour les autres.

Ainsi, tous les vols aériens à partir de et vers la Tunisie ont été annulés, à l’exception d’un seul vol transportant les supporters du club africain, lequel a décollé le matin à bord d’un avion Tunisair vers le Caire.

L’arrêt de l’activité était perceptible à partir de l’entrée principale de l’aéroport. En absence de la cohue habituelle, des voyageurs se sont rassemblés devant les bureaux de TUNISAIR pour protester contre l’annulation de leurs vols.

Réussite de la grève générale : il a été impossible d’appliquer le service minimum

Selon un communiqué de Tunisiair publié, mercredi, la compagnie avait assuré qu’elle garantissait un service minimum avec quelques vols de et vers la Tunisie, et ce, en comptant sur la mise en application de la décision de réquisition prise par le chef du gouvernement Youssef Chahed, sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Ainsi, les bureaux de Tunisair étaient vides dans l’aéroport de Tunis Carthage.

Par ailleurs, la décision de réquisition de certains agents des ministères et établissements publics, pour rendre un minimum des services, n’a pas réussi à l’aéroport de Tunis-Carthage.

Annulations, Confusion, colère et mauvaise interprétation des règles et implications d’une gève générale

Une grande confusion s’en est suivie entrainant une grande colère constatée parmi les voyageurs, assis par terre devant les agences commerciales des compagnies aériennes, dans l’espoir d’obtenir une bride d’information.

Les écrans d’affichage des vols sur lesquels prédominait la couleur rouge, annoncant l’annulation des vols, révèlent l’ampleur des frustrations des voyageurs qui se sont plaints du manque de respect à leur égard et de l’absence d’informations.

Bien que Tunisair ait annoncé à ses clients qu’ils auront la possibilité de modifier leurs horaires, durant une semaine et sans frais de modification, certains voyageurs restaient convaincus que les billets auraient du être remplacés, le jour-même, afin de ne pas subir les contraines du déplacement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here