Coupe d’Afrique des Cuisinières Nour El Houda Ghali porte-drapeau de la Tunisie

0

Tunisie-Tribune ( Coupe d’Afrique des Cuisinières ) – En guise de célébration de la Fête de la Femme, l’ATPAC a organisé un concours pour élire la meilleure Cheffe tunisienne, le 8 mars 2019, à l’Institut des Hautes Etudes Touristiques de Sidi Dhrif.

Une Première, si louable dans les annales tunisiennes. Le métier de Chef se féminise au bonheur et mérite des jeunes apprenantes et diplômées des écoles et institutions culinaires et hôtelières de chez nous.

L’Association Tunisienne des Professionnels de l’Art Culinaire a donné rendez-vous aux dames et demoiselles les plus dévouées pour la chose gastronomique afin de sélectionner la candidate qui va représenter la Tunisie dans la 1ère édition de la Coupe d’Afrique des Chefs Cuisinières, le ‘Trophée Morjane Halima’ créé par Kamel Rahal, en guise d’hommage posthume à sa mère qu’il vient de perdre, Feue Halima Morjane Rahal.

 Au total, 5 courageuses et jeunes candidates sont entrées en lice vendredi 8 mars. Nour El Houda Ghali, Mariem Bali, Marwa Saddoud,  Amira Lahrach et Marwa Ben Arfia ont allumé le feu à Sidi Dhrif pour faire danser casseroles et marmites et assurer … et comment !

Le challenge consistait à séduire, impressionner et décrocher l’approbation du jury. Il fallait leur présenter une entrée végétarienne et un plat à base de suprême poulet avec 3 garnitures dont une à base d’un légume du pays. Le tout à envoyer en 3H35mn.

Nour El Houda Ghali (cuisinière à l’hôtel The Résidence) a remporté le concours avec une entrée nommée  »Crousti Brick farci de mauve (Khobbiza) et mesclun aux herbes » et un plat principal composé de  »Suprême de poulet piqué aux dattes et pistaches  » accompagné d’une garniture  »Gallot de Mhamsa et tomates séchées ».  La 2ème position est revenue à Mariem Bali (étudiante à l’Académie des Chefs)  avec un  »Vegan lips » et un  »Suprême de poulet aux saveurs de Mloukhiya ». Troisième sur le podium, figure Marwa Saddoud (cuisinière en Freelance) avec son  »Choux fleur fondant citronné, menthe, melon et noix de cajou » et un  »Suprême de poulet au miel et citron ».

Côté Jury, il était composé, cela va de soi, d’une majorité de Cheffes qui ont fait leur preuve. 4 femmes contre 3 hommes, alias Khaoula Karaa, Professeur de cuisine à l’École hôtelière de Monastir, les restauratrices Asma Lajimi Bey et Imen Jebri, ainsi que la blogueuse Nabila Chatti. Pour ce qui de la gente masculine, le 1er candidat au Bocuse d’Or, Marwen Younsi, était aux commandes, aux côtés de celui qu’on ne présente plus, Chef Rafik Tlatli et du fondateur et rédacteur en chef de la revue culinaire  »Mangeons bien », Abdel Aziz Hali.

Un grand challenge attend notre candidate, Nour El Houda Ghali, le 20 mars courant lors de la 9ème édition du Carrefour International des Professionnels de la Restauration, de l’Alimentation, et de l’Industrie Hôtelière (CREMAI), à Casablanca. Elle va défendre notre drapeau national et montrer de quel bois se chauffe le meilleur de la cuisine tunisienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here