Tunisair réalise un revenu au 1er trimestriel 2019, de 305 millions de dinars soit une augmentation de +7% par rapport à 2018

0

Tunisie-Tribune – Tunisair semble faire de nets progrès depuis deux ans, à un rythme un peu trop lent pour certains, mais la persévérance est là et des résultats, bien que timides, sont là aussi.

Par rapport aux résultats du premier trimestre de l’année dernière, la compagnie aérienne nationale vient de réaliser une augmentation de +7% de son revenu trimestriel, passant de 283,6 millions de dinars à fin mars 2018 à 304,7 millions à fin mars 2019.

Progression du nombre de passagers transportés

Cette croissance du chiffre d’affaires résulte ainsi de la progression du nombre de passagers transportés à fin mars dernier atteignant 781.746 passagers, contre 775.353 passagers au terme du premier trimestre de 2018.

Mais les dépenses relatives aux carburants s’envolent

Les performances des résultats auraient pu être plus significatives si les dépenses relatives aux carburants ne se s’étaient pas envolées à 90 millions de dinars, contre 78,1 millions en 2018.

Une trésorerie plombée par la lourdeur des charges du personnel

Sans revenir sut le vieillissement de la flotte et les impératifs de sa maintenance, notons qu’à fin mars, la compagnie qui exploite une flotte de 28 avions dont 7 en leasing est plombée par la lourdeur des charges de son personnel qui sont passées à 55,9 millions de dinars contre 50,2 millions une année auparavant. Rappelons aussi qu’à l’échelle internationale, les compagnies ne doivent pas avoir plus de 80 employés par avion, alors que Tunisair doit actuellement assurer les charges de 165 personnes par avion !!!

Ce personnel a été répertorié et son sort a été fixé après de longues tergiversations avec les syndicats. Mais l’application de ces départs est restée bloquée depuis plus de trois ans, parce que les caisses sont vides et que Tunisair ne peut leurs verser leurs indemnités de départs.

  • Qu’attend donc le gouvernement pour combler ce trou et permettre à la compagnie de devenir plus productive ?
  • Quel sort va être réservé à l’ensemble du plan de redressement dont fait partie cette mesure relative aux ressources humaines ?

L’endettement de la compagnie marque une embardée

L’endettement de la compagnie a légèrement baissé par rapport à fin décembre 2018 pour s’élever à 1,078 milliard de dinars. Les charges financières se sont établies à 6,1 millions de dinars contre 4,9 millions à fin mars 2018.

Les indicateurs d’activités arrêtés au 31 mars 2019 :

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here