Présidentielles 2019 : Nabil Karoui n’a pas exercé son droit constitutionnel

0

Tunisie-Tribune (droit constitutionnel) – Le candidat à la Présidentielle anticipée, Nabil Karoui, n’a pas exercé son droit constitutionnel, celui d’élire un président pour la République, a déclaré le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Nabil Baffoun, lors d’un point de presse tenu ce dimanche.

Il a expliqué que l’ISIE était incapable d’ouvrir des bureaux de vote dans les prisons car le candidat se trouve actuellement derrière les barreaux, le pilier de l’opération électorale étant fondé sur « la volonté libre » qui n’est pas garantie dans les établissements pénitentaires. Et d’ajouter que les centres de votes ne peuvent se trouver que dans des endroits cités par loi de 2001 relative aux prisons.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here