République Démocratique du Congo (RDC) : 14 civils tués par des hommes armés dans le Nord-Est

0

Tunisie-Tribune (14 civils tués) –  Quatorze civils ont été tués mercredi matin par des assaillants non identifiés dans un village du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), selon la société civile locale.

« Des assaillants armés ont attaqué mercredi matin, le village de Dar près du centre de négoce de Bule, dans le territoire de Djugu ( Province de l’Ituri), tuant 14 personnes et blessant 4 autres« , a déclaré à Anadolu, Charité Banza, président de la société civile locale.

Quasiment absente dans cette contrée, l’armée congolaise n’est pas intervenue, a ajouté la même source déplorant l’insécurité prévalant dans cette province.

Joint par Anadolu , le porte-parole de l’armée en Ituri , le lieutenant Jules Ngongo a confirmé l’attaque sans toutefois donner plus de détails sur le bilan.

Après deux mois d’intenses violences déclenchées en juin dernier, l’Ituri a connu une accalmie après des offensives de l’armée en juillet contre les assaillants dirigés, d’après les autorités, par un certain Ngudjolo.

Plus de 300 000 personnes ont fui leurs villages, selon l’ONU en juin et une centaine de personnes ont été tuées, selon les autorités provinciales.

Le président Félix Tshisekedi avait dénoncé une « tentative de génocide » pour « déstabiliser » son pouvoir.

A l’éclatement des violences, la société civile et les ONG faisaient état des violences impliquant deux communautés ( Hema et Lendu).

Leur cohabitation difficile et l’implication des milices tribales avait déclenché une guerre civile pour le contrôle des terres au début des années 2 000.

Ces violences avaient avait fait 60 000 morts jusqu’à l’intervention d’une force européenne (Artémis) sous commandement français. Certains chefs de guerre capturés avaient été les premiers à être jugés par la Cour pénale internationale (CPI).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here