Nabil Baffoun : Accorder une interview, par Nabil Karoui, à la presse dépendra de la décision du juge d’instruction

0

Tunisie-Tribune (Nabil Karoui) – Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections, Nabil Baffoun, a déclaré avoir informé le candidat à la présidentielle, Nabil Karoui, de son droit d’accorder une interview à la télévision ou à la presse écrite.

“Dans le cadre du respect de l’égalité des chances, il est de son droit de rencontrer la presse écrite ou les médias”, a-t-il dit dans un point de presse, vendredi, au media center de l’ISIE.

Nabil Karoui devrait adresser une demande à cet effet au juge d’instruction, a poursuivi Nabil Baffoun qui s’était rendu, jeudi, à la prison de la Mornaguia, en compagnie de Farouk Bouasker, vice-président de l’ISIE, pour rencontrer Nabil Karoui, détenu pour suspicion de blanchiment d’argent.
Il a, toutefois, précisé que la décision finale revient au juge d’instruction chargée de l’affaire de Nabil Karoui.

Le président de l’Instance électorale a tenu à préciser que Nabil Karoui a demandé à rencontrer les membres du conseil de l’ISIE en consécration du principe de l’égalité des chances entre les deux candidats. Le 30 septembre dernier, les membres du conseil de l’ISIE avaient rencontré Kais Saied.

Selon Baffoun, la réunion avait porté sur l’application des règles de la campagne électorale et l’engagement à respecter la période du silence électoral pour les élections législatives prévues les 5 et 6 octobre 2019, indique un communiqué de l’ISIE.

Par ailleurs, Baffoun a appelé à porter, à l’heure actuelle, toute l’attention aux élections législatives et à agir en vue de sensibiliser les électeurs à l’importance de cette échéance électorale.

Il a, dans ce sens, relevé que l’ISIE a appelé les candidats à multiplier leurs activités électorales surtout en cette fin de campagne, dans l’objectif d’inciter les électeurs à aller voter.

Nabil Karoui est arrêté le 23 août 2019 pour suspicion de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, suite à une plainte déposée contre lui par l’organisation I Watch.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here