Augmentation de la rémunération SIVP qui s’applle désormais CIVP (Contrat d’initiation à la vie professionnelle)

0

Tunisie-Tribune (Augmentation de la rémunération SIVP) – Le directeur général de l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI), Youssef Fnira, a déclaré, mardi, qu’il a été décidé de changer l’appellation du “Stage d’initiation à la vie professionnelle (SIVP) en “Contrat d’initiation à la vie professionnelle” (CIVP) afin de préserver les droits des bénéficiaires de ce type de contrat.

Dans une déclaration à la TAP, Fnira a expliqué que les employeurs sont, désormais, obligés de respecter les droits des titulaires de diplômes supérieurs et à “ne pas les considérer comme de simples stagiaires qui perçoivent une indemnité mensuelle de la part des bureaux d’emploi”, a-t-il dit, soulignant que l’ANETI a revu à la hausse le montant de cette indemnité passée de 150 dinars à 200 dinars.

Il a indiqué que ces mesures sont prévues par le décret gouvernemental numéro 542 fixant les programmes du Fonds National de l’Emploi ainsi que les conditions et les modalités d’en bénéficier et publié dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) en juin 2019.

Il a fait savoir qu’en vertu de ce décret, les institutions d’accueil sont tenus d’octroyer aux titulaires de diplômes supérieurs, aux techniciens supérieurs, ou bien aux demandeurs d’emploi parmi les personnes porteuses de handicap, une pension tout au long de la durée du contrat (CIVP), du “Contrat Karama” ou bien des autres programmes d’emploi.

Le Fonds national pour l’emploi comprend cinq programmes à savoir “le Contrat d’initiation à la vie professionnelle”, “le Contrat Karama”, ” le Contrat de service civique”, “Programme Forsati” et “Le Programme d’accompagnement des promoteurs des petites entreprises”.

Le “contrat d’initiation à la vie professionnelle” vise à répondre aux besoins des entreprises en ressources humaines et à faciliter l’intégration des demandeurs d’emploi et leur qualification, conformément aux exigences du marché du travail, tandis que le “Contrat karama” a pour objectif d’encourager les établissements privés à recruter les titulaires des diplômes supérieurs.

Le programme “Contrat de service civique” permet aux demandeurs d’emploi au chômage depuis un an à compter de la date d’obtention du dernier diplôme scientifique, d’exercer une activité propice au développement de leurs aptitudes et d’acquérir les compétences professionnelles qui pourraient leur assurer une intégration dans la vie active.

Le programme “Forsati” assure l’accompagnement des jeunes porteurs de projets pout les aider à les concrétiser et leur fournit une formation complémentaire en langues, technologies de l’information, communication, ou dans d’autres spécialités techniques, selon la nature du projet.

Le “Programme d’accompagnement des promoteurs de petites entreprises” vise à promouvoir l’esprit d’initiative, l’accompagnement et le soutien financier de ces promoteurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here