Complications en vue entre la Tunisie et le FMI

0

Tunisie-Tribune (la Tunisie et le FMI) – L’expert économique Moez Joudi a mis en garde contre les répercussions négatives de la détérioration de la masse salariale, qui représente 39% des dépenses de l’Etat, sur les relations de la Tunisie avec le FMI.

Dans un entretien téléphonique avec Nessma TV, ce lundi 11 novembre 2019, Moez Joudi a déclaré que la Tunisie n’avait pas honoré ses engagements envers le Fonds monétaire international (FMI), en relation avec la réduction de la masse salariale à 12,4% en 2020.

Bien au contraire, la masse salariale a atteint 15,7% du PIB. Dans ce contexte, il a souligné avoir prévenu contre une aggravation de la situation à ce niveau, au détriment du développement et des investissements.

Joudi a insisté sur l’impératif d’une harmonie entre les salaires et la capacité de l’économie à créer de la richesse, faisant remarquer que les relations de la Tunisie avec le Fonds monétaire international pourrait connaître quelques difficultés en 2020, d’autant plus que le pays a besoin de près de 11,7 milliards de dinars de crédits, dont près de 8 milliards de prêts venant de l’étranger, en contrepartie d’un service de la dette qui sera à son maximum.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here