Slim Feriani : « il est impératif de motiver les investisseurs étrangers à exploiter les ressources énergétiques de la Tunisie

0

Tunisie-Tribune (Slim Feriani) – Lors du quatrième congres des énergies renouvelables, de l’investissement dans l’infrastructure et l’efficacité énergétique, qui s’est tenu ce jeudi 12 Décembre à l’hôtel Laico de Tunis, en présence du ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) Slim Feriani, ainsi qu’un parterre massif d’investisseurs notamment ceux qui ont fait le déplacement des pays arabes.

L’entretien réalisé par « Tunisie Tribune « avec M.Slim Feriani a spécifiquement ciblé la possibilité de mettre en application l’expérience européenne au niveau de la valorisation des énergies dans des projets industriels, tels que la production des véhicules électrique et l’exploitation des ressources énergétiques dans l’éclairage public, et ce, vu que la Tunisie dispose de ressources énergétiques importantes. Ces ressources pourront être exploitées dans divers domaines.

En réponse à la première question, Mr le ministre a affirmé que « aujourd’hui nous ne pouvons pas  réinventer la roue, et il faut suivre l’exemple des réussites dont les échos nous arrivent depuis d’autres pays. Et ce,afin d’éviter les échecs et les expériences qui n’ont pas réussi ailleurs, ajoutant que la Tunisie n’a pas d’autres choix que d’aller dans ce sens. Il est aussi bon de passer par des investissements dans le secteur de l’automobile électrique qui sera aussi un bon bonus écologique« .

« Nous avons peut-être trop parlé sur ce sujet, alors que maintenant nous devons passer a l’action pour encourager les investisseurs étrangers« , soulignons Mr Feriani.

« Aujourd’hui la Tunisie est certainement un leader mondial dans la production des composants automobiles. Notre pays est la deuxième exportateur de composants automobiles pour le marché européen« , à t-il ajouté.

Pour sa part, Mr le ministre a a rappelé que les conditions atmodphériques de la Tunisie sont favorables à cette option : beaucoup de soleil et du vent. A nous donc d’exploiter ces ressources naturelles dans des projets qui seront un vecteur de  croissance pour la création de l’emploie et la production d’électricité. Cette avancée technologique va réduire le déficit énergétique » en ajoutant « On doit persévérer en accélérant la cadence« .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here