Le collectif Soumoud appelle à ne pas voter pour le gouvernement Jemli

0

Tunisie-Tribune (collectif Soumoud) – Le bureau exécutif du collectif Soumoud a annoncé dans un communiqué que des membres de la formation gouvernementale proposée par le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli sont soupçonnés de corruption et qu’ils font l’objet de procès.

Le communiqué indique que Habib Jemli prétend qu’il a formé un gouvernement de compétences indépendantes et qu’il s’est avéré qu’il est formé de dirigeants de second et de troisième rang d’Ennahdha et de Qalb Tounes et de quelques personnalités proches de ces deux partis.

Le collectif soumoud pense également que les ministères régaliens ont été accordés à des personnalités réputées pour leurs pratiques portant atteintes à la démocratie et aux droits publics sous l’ère de Ben Ali et pendant le mandat de la Troïka.

Le communiqué souligne que le CV du chef du gouvernement désigné et son manque d’expérience témoigne de l’absence des compétences nécessaires pour résoudre les dossiers brûlants.

Le collectif a appelé les députés à assumer leurs responsabilités devant leurs électeurs et à ne pas voter pour le nouveau gouvernement proposé, les partis, la société civile et les citoyens à agir pour empêcher son approbation par l’ARP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here